Écrit par Romain Adam   
Catégorie : Championnats du monde
Date de publication
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les championnats du monde junior à Barcelone, du 10 au 15 juillet 2012, ont été une belle satisfaction côté français.

Cocorico ! Le 14 juillet a été une véritable fête pour les Françaises. Au marteau, Alexandra Tavernier et Alexia Sedykh se sont offert un magnifique doublé bleu blanc rouge. Le titre de championne du monde revient à l’Annécienne Alexandra Tavernier, avec 70,62m et un record de France à la clé ! « C’est merveilleux. Je crois que ce jour-là restera graver dans ma mémoire. C’est tout simplement énorme. Je ne pensais pas réussir un jet comme celui-là. Je ne réalise pas encore ».

Alexandra Tavernier, championne du monde junior / ©David Ramos

Alexia Sedykh monte sur la 2e marche du podium avec 67,34m. La Française est la fille du recordman du monde du lancer du marteau Yuriy Sedykh et de la recordwoman du monde du poids Natalya Lisovskaya. Ses parents ont concouru pour l’union soviétique dans les années 80 mais vivent désormais à Paris. Alexia était devenu championne olympique de la jeunesse à Singapour en 2010.

Alexia Sedykh, vice championne du monde / ©David Ramos

L’autre performance de la journée dans le camps français est à mettre à l’actif d’Aurélie Chaboudez qui fut elle aussi championne olympique de la jeunesse en 2010. Tout comme Alexia Sedykh, elle devient vice championne du monde junior, sur le 400m haies en 57’’14 et s’empare du même coup du record de France. Le titre revient à la Jamaïcaine Janieve Russel en 56’’52. Aurélie sait se transcender en championnat, car là encore, comme en 2010, elle n’était pas dans les tous premiers temps des engagées. Un mental qui caractérise les plus grands champions !

Le 12 juillet, Wilhem Belocian avait lancé la France sur de bons rails, en remportant la médaille de bronze du 110m haies (99cm) avec un chrono de 13’’29 derrière le Cubain Yordan O’Farrill (13’’18) et l’Australien Nicholas Hough (13’’27). Il améliore de nouveau le record de France, après ses 13’’30 en série. « Je suis troisième comme l’année dernière, sauf que là c’est un niveau encore plus élevé. Je suis fier mais un peu déçu aussi car j’ai fait des erreurs techniques. Si j’avais reproduit la course de la demi-finale je pense que j’aurais pu faire au moins deuxième et rivaliser avec le cubain. J’étais super bien à l’échauffement. Je pense que mes erreurs proviennent du stress et d’un peu de précipitation aussi. »

Notons également les autres belles performances réalisées par les Français :
- Dior Delophont, 5e à la hauteur (1,85m)
- Ruben Gado, 7e au décathlon (7498 points)
- Thibaut Boisseau, 7e du saut à la perche (5,30m, record personnel)
- Guy-Elphege Anouman, 11e à la longueur (7,27m après avoir sauté 7,73m en qualification)
- Liv Westphal, 11e au 3000m (9’24’’10)

Parmi les 177 autres nations participantes, le public barcelonais a pu assister à de très grosses performances :
- Le Britannique Adam Gemili au 100m avec 10,05m (0,1m/s)


- Le Néo-Zélandais Jacko Gill au lancer du poids avec 22,20m
- Le Russe Sergey Morgunov à la longueur avec 8,09m (lui-même recordman du monde avec 8,35m)
- Le Qatari Ashraf Amgad Elseify au marteau avec 85,57m (record du monde)
- Le Kényan Conselus Kipruto au 3000m steeple avec 8’06’’10
- Le 4x100m américain en 38’’67 à un centième du record du monde (Hill Tyreek, Bailey Aldrich, Delaney Arthur, Ernest Aaron)
- La Suédoise Angelica Bengtsson à la perche avec 4,50m (elle-même recordwoman du monde avec 4,58m)


- La Suédoise Sofi Flinck au javelot avec 61,40m
- L'Italienne Alessia Trost à la hauteur avec 1,91m
- La Bahaméenne Anthonique Strachan sur 200m en 22’’53 (+0,2m/s)

Retenez bien leurs noms, il y aura parmi eux de futurs grands champions !