Écrit par Alexandre Chaptal   
Catégorie : Cross-Country
Date de publication
Note utilisateur:  / 5
MauvaisTrès bien 

Ce weekend avaient lieu les championnats de France de Cross-country à La Roche sur Yon.

Ce sont près de 3000 coureurs qui ont pu fouler les labours de l’hippodrome.

La veille, lors de la traditionnelle reconnaissance de parcours le terrain est encore sec et tout le monde est unanime : pour un hippodrome, le parcours est plutôt technique. Mais le lendemain, tout le monde se préparait à souffrir à la vue de la météo capricieuse.

Le vent, le froid et la pluie n’ont cessé de s’abattre en Vendée rendant le parcours très boueux !

A retenir, chez les jeunes, le joli sprint final des juniors féminines entre Léonie Periault et Cécile Jarousseau ! Les juges ont même eu recours à la photo finish pour pouvoir sacrer la première nommée.

Chez les juniors garçons, une victoire qu’on pourrait dire « au courage » de Djilali Bedrani.

Chez les « grands », le cross court féminin a vu aussi une belle lutte en tête avec un groupe de 3 coureuses qui s’étaient détaché assez vite et là où l’on attendait le finish de Fanjanteino Felix c’est Claire Navez, la championne de France du 1500m en salle une semaine plus tôt qui l’emporte.

Au cross long femme, il ne fallait finalement pas suivre la tête de course puisque ce sont deux athlètes étrangères qui menèrent le train de bout en bout loin devant les autres ! Comme pour le cross court, tout le monde attendait Sophie Duarte qui était auteure d’une superbe saison hivernale dans les labours mais c’est Laurane Picoche qui a tenu le rythme « au courage » elle aussi pour imposer son finish et remporter son premier titre en cross !

 

La véritable démonstration fut du côté du cross court masculin avec Nouredine Smail qui a mené de bout en bout la course sans laisser une once d’illusion à qui que ce soit ! Il se permettait même de jouer avec le public à 500m de l’arrivée avec, comme l’a dit le speaker, « classe ». Grosse remontée de Romain Collenot-Spriet pour la deuxième place et de Tanguy Pepiot pour la troisième. Soit un podium de 23 ans de moyenne d’âge !

Au cross long, tous les paris étaient ouverts et dans une échappée de trois coureurs c’est Benjamin Malaty qui prend le meilleur. Lui qui confiait après la course « C’est le plus beau titre qu’on puisse rêver chez les séniors en France, c’est un rêve ». Beaucoup d’émotion  pour lui !

 

En résumé, Michel Delpech disait « on dirait que ça te gêne de marcher dans la boue », il ne devait pas parler à un crossman !

Rendez-vous l’année prochaine !

 

Retrouvez les résultats de notre concours de pronostics. Nous remercions les 22 participants et nous vous félicitons pour vos pronostics car bien des surprises ont eu lieues. Le maximum théorique de pronostics réussis était de 8 (cross long en individuel et par équipe, cross court en individuel et le champion de France Espoir). En cas d'égalité, nous avons classé en premier les participants qui ont répondu le plus rapidement.

Voici le classement :

5 - Jerôme B.
5 - Serge G.
4 - Romain A.
3 - Guilhem P.
3 - Benoit C.
3 - Karen S.
3 - Steve R.
3 - Maxime P.
3 - Ben B.
3 - Damien P.
3 - Thomas V.
3 - Mickael C.
3 - Max G.
2 - Najib A.
2 - Anthony D.
2 - Albin F.
2 - Philippe T.
2 - Robin Q.
2 - Matthieu R.
2 - Guillaume A.
1 - Ali A.
0 - Kevind77

Vous aimerez aussi