Culture Athle lance l'application mobile RunMotion pour que tu atteignes tes objectifs running !



Les temps demandés aux lièvres ce soir à Lausanne

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Diamond League
Note utilisateur:  / 0
Yoann Kowal, sur le 1500m, sera l'un des seuls français ce soir à Lausanne

Les temps demandés aux lièvres dans les courses de demi-fond ce soir au meeting de Lausanne.

1500 mètres hommes à 20h10 – Lièvre 1 : Ismail Kombich 400m en 56’’ puis 800m en 1’53 / Lièvre 2 : Geofrey Barusei 1000m en 2’21

3000 mètres steeple à 20h48 – Lièvre 1 : Patrick Terer 1000m en 2’37 / Lièvre 2 : Elijah Chelino 2000m en 5’17

800 mètres femmes à 21h12 – Lièvre : Yekaterina Kupina 400m en 56’’

3000m femmes à 21h28 – Lièvre 1 : Lydia Wafula 1000m en 2’52’’ / Lièvre 2 : Elisabeth Maloy 2000m en 5’44

19 champions olympiques au meeting de Lausanne

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Diamond League
Note utilisateur:  / 2
Usain Bolt est un habitué du meeting de Lausanne, ici en 2009

Le stade de la Pontaise à Lausanne accueillera ce jeudi pas moins de 19 champions olympiques titrés à Londres en individuel ou en relais. Au total, 53 médaillés de Londres seront présents sur ce meeting Athletissima, épreuve comptant pour la Diamond League.

La légende Usain Bolt recourt pour la première fois depuis les JO

L’une des attractions sera le 100 mètres hommes avec 5 finalistes olympiques à Londres dont Yohan Blake et Tyson Gay. Usain Bolt sera lui présent sur le 200 mètres dans un stade qu’il affectionne particulièrement : « j’adore courir le 200m à Lausanne, car la piste est très rapide et le virage est incroyable ! »

Lire la suite : 19 champions olympiques au meeting de Lausanne

Note utilisateur:  / 0

Les athlètes ont pu profiter d’un dernier test grandeur nature avant les Jeux Olympiques ce soir lors du meeting Herculis de Monaco ! Dans des conditions quasi parfaites, avec un vent souvent nul en sprint, la piste monégasque aura permis aux athlètes d’établir quatre meilleures performances mondiales de l’année.

Les meilleurs moments du meeting Herculis vus depuis les tribunes.

1500 mètres hommes Incontestablement LA performance du meeting pour Asbel Kiprop. Le champion olympique de Pékin et champion du monde est descendu sous les 3’29 pour la première fois de sa carrière grâce à ses 3’28’’88 ce soir à Monaco : « c’était important pour moi de gagner à Monaco aujourd’hui. Je suis prêt et en forme pour les JO de Londres. J’ai hâte de gagner une seconde médaille d’or au JO ! »  Il signe la meilleure performance mondiale de l’année et devient le cinquième meilleure athlète de l’histoire sur 15000 mètres, après Hicham El Guerrouj (3’26’’00), Bernard Lagat (3’26’’34), Noureddine Morceli (3’27’’37) et Noah Ngeny (3’28’’12). Le Kenyan emmène dans son sillage son compatriote Nixon Chepseba sous les 3’30 en 3’29’’77. Record d’Océanie pour le Néo-Zélandais Nick Willis, troisième en 3’30’’35. Yoann Kowal est dixième en 3’35’’03.
 

Asbel Kiprop, cinquième athlète de l'histoire sur 1500 mètres, grâce à ses 3'28''88 du jour ! / © Culture Athle

Le 4x100 mètres – Les Américains ont vu qu’il restait du travail à effectuer dans les transmissions en vue des Jeux Olympiques. Mais ils ont montré ce soir, aussi bien chez les femmes que chez les hommes, qu’ils pourraient rivaliser à Londres avec leurs homologues jamaïcains ! Et ce d’autant plus qu'un esprit de camaraderie semble gagner le relais américain comme l’a confirmé Tyson Gay à l’arrivée. L’équipe A des Etats-Unis (Trell Kimmons, Justin Gatlin, Tyson Gay et Ryan Bailey) remporte la course devant l’équipe … B des Etats-Unis, en 37’’61, meilleur performance de l’année et meilleure performance mondiale de tous les temps en meeting, contre 37’’83. Les français, avec Ben Bassaw, Ronald Pognon, Pierre-Alexis Pessonneaux et Emmanuel Biron, ne prennent que la quatrième place en 38’’73 derrière le relais canadien. Le relais tricolore retrouvera aux Jeux Olympiques ses deux têtes d’affiche, Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut.

Chez les femmes, les Américaines étaient toute proche d’améliorer leur propre meilleure performance de l’année de 42’’19 en remportant facilement la course en 42’’24, loin devant les françaises, secondes en 43’’51.

110m haiesL’Américain Aries Merritt se place en favoris pour les Jeux Olympiques de Londres ! Déjà auteur de la meilleure performance mondiale de l’année à Eugene le 30 juin 2012 en 12’’93 (9e place aux bilans mondiaux de tous les temps), l’Américain réédite exactement cette même performance ce soir à Monaco. Il devance le Russe Sergey Shubenkov, 13’’07, et ses compatriotes David Oliver, 13’’14, et Jeff Porter , 13’’19. Le français Garfield Darien est sixième en 13’’27. « J’ai effectué un gros travail de préparation ces deux dernières semaines. Ce soir j’étais fatigué dès l’échauffement, sans trop de rythme. C’est satisfaisant dans ces conditions de me rapprocher de mon record personnel de 13’’15. J’aurai comme objectif de rentrer en finale à Londres, et après tout peut se passer ! »

Cette année, seuls Aries Merritt, Liu Xiang (12’’97) et Jason Richardson (12’’98) sont descendus sous les 13 secondes.

Perche femmes – La Russe Yelena Isinbayeva  devait être l’attraction de la soirée, la perchiste était même la seule à l’honneur sur l’affiche officielle du meeting suite au forfait d’Usain Bolt. La Tsarine, comme on la surnomme, connaît bien la piste pour y avoir établit ses quartiers d’entraînements il y a quelques années. Elle ne franchira pourtant aucune barre ce soir, après trois essais infructueux à 4,70m. En revanche, l’Allemande Silke Spiegelburg engrange le plein de confiance avec un record personnel et la meilleure performance mondiale de l’année à la clé, avec un saut à 4,82m réussi à sa deuxième tentative. La Britannique Holly Bleasdale, troisième ce soir à Monaco avec ses 4,62m, devra encore peaufiner quelques réglages pour faire retentir God Save the Queen dans « son » stade olympique. Vanessa Boslak est huitième à 4,45m et « profitera des deux semaines à venir pour rectifier sa course d’élan ».

400m hommesUne liste de départ digne d’une finale olympique, avec Jeremy Wariner, Lashawn Merrit, James Kirani et les jumeaux Jonathan et Kevin Borlée. Lashawn Merrit stoppe son effort au bout de 250m, victime d’une crampe à l’ischio-jambier gauche : « Nous avons une super équipe médicale alors nous verrons mais le fait que je puisse faire des mouvements de jambes est un bon signe ». Les Belges Jonathan et Kevin Borlée ont bien failli réalisé un doublé, avec respectivement 44’’74 et 44’’94, mais le champion du monde en titre Kirani James s’interpose, en 44’’76. Jonathan Borlée confie : « Mon coach m’a dit de partir vite. Ce que j’ai fait et même si j’ai eu du mal vers  la fin, j’ai quand même réussi. Je me sens prêt pour les Jeux. Il faut juste un peu de fraîcheur et que je continue de m’entraîner ». Jeremy Wariner n’est que cinquième et ne parvient pas à retrouver sa meilleure forme. Il ne sera pas aux Jeux Olympiques, ne s’étant pas qualifié aux Trials américain.

100m femmes – La victoire est revenue à la médaillée de bronze du saut en longueur des Jeux Olympiques de Pékin, la Nigériane Blessing Okagbare, en 10’’96 ! Suivent Tianna Madison (10’’99), Jeneba Tarmoh (11’09), Kerron Stewart (11’’11), Ivet Lalova (11’’15), Sheri-Ann Brooks (11’’24), Lauryn Williams (11’’24) et Myriam Soumaré (11’’37). La Française a pris un trop mauvais départ pour pouvoir espérer mieux. « A ce niveau là, ça ne pardonne pas avec les filles devant. Je reste cependant confiante pour les JO de Londres, où je courrai 100m, 200m et 4x100m ».

3000m steeple hommes – Le 3000m steeple à Monaco est toujours un grand spectacle. L’année passée, le Kenyan Brimin Kipruto avait même échoué à 1 centième du record du monde avec ses 7’53’’64. Ce soir n’a pas dérogé à la règle ! Les bases demandées aux lièvres étaient calées sur le record du monde mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Le premier 1000m a été avalé en 2’44 au lieu des 2’38 demandés. On s’est alors dirigé vers un course pour la gagne. A deux tours de l’arrivée Paul Kipsiele Koech attaque franchement et semble très bien parti pour l’emporter. Mais la piste de Louis II porte chance aux Kipruto. Le jeune Conselus Kipruto vient le dépasser dans la dernière ligne droite pour l’emporter en 8’03’’90. Paul Kipsiele Koech remportera probablement sa troisième Diamond League consécutive, même s’il ne sera pas au départ des Jeux Olympiques, lui qui a toujours eu du mal à se sortir des sélections drastiques au Kenya. C’est tout de même ce soir sa 58e course sous les 8’10 au steeple !

Le troisième, l’Américain Evan Jager bat le record continental américain en 8’06’’81.

800m hommes – On attendait ce meeting Herculis pour jauger l’état de forme d’Abubaker Kaki, souvent l’athlète le plus dangereux pour David Lekuta Rudisha. Kaki ne termine que neuvième ce soir, en 1’44’’89. Aux Jeux Olympiques, le danger pour David Rudisha pourrait bien venir de sa propre terre, le Kenya. Les jeunes Abraham Rotich et Leonard Kosencha ont fait une grosse impression en réalisant un doublé, respectivement en 1’43’’13 et 1’43’’40.

L’Espagnol Kevin Lopez, 22 ans, explose son record de la saison de deux secondes et améliore le record d’Espagne en 1’43’’74.
 

Le relais américain du 4x100 mètres a signé ce soir la meilleure performance mondiale de l'histoire en meeting / © Culture Athle

En bref :

Hauteur hommes - le champion du monde en titre Jesse Williams et le champion d’Europe en titre Robbie Grabarz ont tous deux sauté à 2,33m, la victoire revenant aux essais à Williams.

200m hommesNickel Ashmeade l’emporte en 20’’02, devant Churandy Martina, 20’’07, et Wallace Spearmon, 20’’09.

800m femmes – Caster Semenya sera porte drapeau de la délégation sud-africaine à Londres. Elle ne semble pas suffisamment en forme pour espérer un podium. Elle ne termine que neuvième en 2’01’’67, d’une course remportée par Yelena Kofanova en 1’58’’41.

400m haies femmes – Victoire un peu surprise de la Tchèque Zuzana Hejnova en 54’’12 devant Lashinda Demus, 54’’26 et Melaine Walker, 54’’44. Première grande course internationale chez les séniors pour la récente vice-championne du monde junior Aurélie Chaboudez, 7ème en 57’’93, qui est venue à Monaco pour gagner de l’expérience et clôturer sa saison en beauté.

Triple saut femmes – La Colombienne Caterina Ibarguen l’emporte avec 14,85m.

Disque femmes – La Croate Sandra Perkovic écrase le classement Diamond League avec 18 points contre 5 points pour la seconde. Elle gagne ce soir avec 65,29m devant Nadine Müller, 64,64m, et Yarelis Barrios, 64,49m.

Longueur hommes – Seuls trois athlètes au-delà des 8m, Irving Saladino 8,16m, Mitchelle Watt 8,12m et Chris Tomlinson 8,01m.

Javelot hommes - L'Ukrainien Oleksandr Pyatnytsya remporte le concours avec un jeu à 82,85m.

3000m femmes – Mercy Cherono l’emporte en 8’38’’51.

Retrouvez les réactions d'après meeting des athlètes français ici.

Rendez-vous désormais à Londres pour l'évènement de l'année ! Les épreuves d'athlétisme des Jeux Olympiques débuteront le vendredi 3 août.

Aries Merritt en favoris pour Londres : 12''93 réédités ce soir à Monaco

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Diamond League
Note utilisateur:  / 0

Aries Merritt se place en favoris pour les Jeux Olympiques de Londres ! Déjà vainqueur à Eugene le 30 juin 2012 en 12’’93, l’Américain réédite la même performance en remportant le 110 mètres haies du meeting de Monaco en 12’’93. Cette performance le plaçait déjà à la 9ème place aux bilans de tous les temps. Il devance son compatriote Jason Richardson, 13’’07, et le Russe Sergey Shubenkov, 13’’09, record de Russie égalé. Le français Garfield Darien est sixième en 13’’27.

Cette année, seuls Aries Merritt, Liu Xiang (12’’97) et Jason Richardson (12’’98) sont descendus sous les 13 secondes.

Meeting de Monaco : Asbel Kiprop impérial en 3'28'88 !

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Diamond League
Note utilisateur:  / 0

Asbel Kiprop, champion du monde et champion olympique en titre, est en très grande forme ! Il remporte le 1500m du meeting de Monaco dans l’incroyable chrono de 3’28’’88 ! Après un passage en 1’52’’23 au 800 mètres, il a su finir très fort pour améliorer son record de près d’une seconde (3’29’’78 établit à Doha cette année).

 Le Kenyan emmène dans son sillage son compatriote Nixon Chepseba  sous les 3’30 en 3’29’’77. Record d’Océanie pour le Néo-Zélandais Nick Willis, troisième en 3’30’’35. Chepseba 3’29’’77

Yoann Kowal, plutôt positionné toute la course en fin de peloton, termine 10ème en 3’35’’03.

Le demi-fond sera-t-il encore à la fête comme l’année passée, avec des meilleures performances mondiales de l’année sur toutes les distances masculines ? Rappelons que les lièvres du 3000m steeple emmèneront le rythme sur les bases du record du monde (5’16 au 2000m)… 

La réaction d'Asbel Kiprop : " Je suis très heureux parce que j'ai réalisé ma plus belle performance de l'année et le meilleur temps mondial.
C'est important pour moi de gagner à Monaco aujourd'hui.
Je suis prêt et en forme pour Londres. J'ai hâte de gagner une médaille d'or aux JO.
Je retourne chez moi demain, reprendre l'entrainement avec beaucoup d'enthousiasme."