Écrit par Guillaume Adam   
Catégorie : Jeux Olympiques
Date de publication
Note utilisateur:  / 5
MauvaisTrès bien 

David Rudisha vient d’écrire à Londres l’une des plus belles pages de l’histoire de l’athlétisme. Le Kenyan devient le premier recordman du monde du 800 mètres à devenir champion du monde et champion olympique ! Il faut même remonter à 1964 et au Néo-Zélandais Peter Snell pour retrouver un détenteur du record du monde devenir champion olympique du 800 mètres, c’était à Tokyo. Ni Sebastian Coe, ni Wilson Kipketer n’avait pu réaliser pareil exploit, si bien qu’une malédiction semblait s’installer.

Mais David Rudisha de part son talent et son panache aura su déjouer le piège olympique. L’athlète aux foulées majestueuses s’est même offert le luxe de devenir champion olympique à Londres tout en améliorant son propre record du monde du 800 mètres ! Et cela en menant la course de bout en bout s’il vous plait… à la manière d’un Alberto Juantorena impérial lors des Jeux Olympiques de Montréal, champion olympique dans le même scénario en signant 1’43’’5, synonyme de record du monde !

A Londres, la « Fierté de l’Afrique » comme on le surnomme s’est tout de suite trouvé à l’aise, en remportant sa série en 1’45’’90 puis sa demi-finale en 1’44’’35. Toujours avec la même tactique, partir devant et mener la course entièrement afin de déployer sa foulée incroyable et d’éviter les bousculades. L’expérience des mondiaux de Berlin en 2009, où il avait été sorti en demi-finale dans une course tactique, lui avait montré que partir devant est le schéma de course qui lui convient le mieux, tellement le Kenyan est au dessus de ses adversaires.

En finale, même scénario David Rudisha part devant, avec lui le 800 mètres semble être une course si facile ! Alors que le double tour de piste est en réalité peut-être la course la plus difficile en athlétisme… Acide lactique et tactique oblige ! Mais David Rudisha est un de ces champions, tel un Usain Bolt, que semble au-delà de toutes limites. Le Kenyan applique sa tactique favorite, il se rabat en tête au bout de 120 mètres et emmène la course à vive allure. 49’’28 au 400 mètres, David Rudisha relance même du 400 au 600 mètres et passe comme une fusée en 1’14’’30 aux 600 mètres (contre 1’14’’59 lors de son record du monde en 1’41’’01). Et oui, non seulement le Kenyan souhaite remporter  le titre olympique mais il veut également marquer l’histoire de son empreinte !

David Rudisha entre dans la dernière ligne droite et continue sa chevauché magique, il lui reste encore quelques forces ! Plus personne ne peut l’inquiéter et David Rudisha devient champion olympique en 1’40’’91 ! Le Kenyan devient le premier homme sous les 1’41 au 800 mètres ! 21 ans après que la barrière des 1’42 soit brisé par Sebastian Coe. Le Britannique, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Londres, ne peut qu’apprécier : «  C’est tout simplement une performance incroyable. Il a montré une supériorité physique et une confiance sans faille pour courir de cette manière une finale olympique. Cette course entre dans la légende des Jeux Olympiques. »

David Rudisha deviendra-t-il le premier homme à courir le 800 mètres en moins de 100 secondes ? La réponse peut-être le jeudi 30 août au meeting Diamond League de Zurich...

 

Vidéos du record du monde et titre olympique de David Rudisha en 1'40''91 (WR) à Londres

Vous aimerez aussi