Culture Athle lance l'application mobile RunMotion pour que tu atteignes tes objectifs running !



Meilleurs voeux 2015, en photos !

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings internationaux
Note utilisateur:  / 0

Toute l'équipe de Culture Athle vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2015, dans votre vie personnelle et celle de vos proches, ainsi que des résultats sportifs sous les meilleures auspices.

Une année, c'est :
- 52 semaines
- 365 jours
- 8760 heures
- 525 600 minutes
- 31 536 000 secondes

A vous d'en faire une réussite ! Pour se motiver, rien de mieux que ces photos :

La France absente des épreuves d’athlétisme aux Universiades

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings internationaux
Note utilisateur:  / 1

 

La cérémonie d'ouverture des Universiades de 2011 à Shenzhen (Chine)

Organisées tous les deux ans, les Universiades sont le deuxième plus grand évènement sportif au monde en termes de participation, derrière les Jeux olympiques. Cet évènement réunit plus de 5000 sportifs universitaires venus du monde entier et les plus grands sportifs de la planète ont déjà pris part à ses Jeux universitaires : Michael Johnson, Mike Powell, Alberto Juantorena, Nourredine Morceli, Pietro Menea, Tommie Smith, Marita Koch ou encore Valerie Brisco ont participé à ces championnats dans les épreuves d’athlétisme. Larry Bird, Karl Malone et Tim Duncan en basket-ball, Nadia Comaneci en gymnastique ou encore Matt Biondi en natation se sont eux aussi illustrés aux Universiades.

Cette année, en 2013, ces Universiades auront lieu à Kazan en Russie du 6 au 17 juillet et l’on attend 8 500 étudiants, de moins de 28 ans, venus de 160 pays.

L’athlétisme, grande absente de la délégation française

Avec plus de 1000 athlètes sur 50 épreuves, l’athlétisme est le sport phare parmi les 27 sports représentés en Russie. Pourtant la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) et la Fédération Française du Sport Universitaire (FFSU) ont pris la décision de ne pas emmener de sélection française en athlétisme aux Universiades (une première depuis 1961 !) car cet évènement a lieu cette année au même moment que les championnats de France Elite (du 12 au 14 juillet à Paris) et les championnats d’Europe Espoirs (du 11 au 14 juillet à Tampere en Finlande).

Par ailleurs, la FFSU connaît des restrictions budgétaires et a décidé de ne travailler qu’avec les fédérations investies dans un projet universitaire, aussi bien d’un point de vue sportif que financier, ce qui n’est pas le cas de la FFA. La délégation française comptera 299 personnes dont 202 sportifs dans les sports suivants : aviron, badminton, beach-volley, boxe, escrime, football, gymnastique, haltérophilie, hockey sur gazon, judo, lutte, natation, plongeon, rugby à 7, sambo, tennis, tennis de table, tir et water-polo… et donc pas en athlétisme.

Lire la suite : La France absente des épreuves d’athlétisme aux Universiades

L'ultime prouesse de Marion Joly-Testault

Date de publication
Écrit par François Vanlaton   
Catégorie : Meetings internationaux
Note utilisateur:  / 3

Décidément, le Pays de l’Oncle Sam n’aura cessé de sourire à Marion Joly-Testault, tant sur les plans scolaire que sportif.
Concernant le premier volet, la Gessienne qui fêtera ses 22 ans le 17 juillet prochain se verra ainsi officiellement remettre, le 18 mai à New York, son diplôme du Bachelor Business Management, spécialisation Business du Sport et des Loisirs. Un diplôme acquis à la suite d’un cycle de quatre ans au sein du collège (1) Iona de New-Rochelle (Etat de New-York), qui lui aura permis de concilier sport de haut niveau et études supérieures.

L’action d’éclat philadelphienne
Parallèlement, cette spécialiste du 5000 et 10000m aura été tout aussi étincelante en chaussant les running comme en témoigne son exploit intervenu le 25 avril dernier à Philadelphie (Pennsylvanie). A l’occasion des mythiques Penn Relays, le plus ancien et plus important des meetings d’athlétisme aux Etats-Unis, concourus en nocturne (2), elle aura annihilé son temps référence sur 10000m, franchissant la ligne en 34’32’’40 (N2) sur l’épreuve comptant pour le Championnat Universitaire. Elle s’adjugeait ainsi la seconde place derrière l’Américaine Bethany Sachteleben (Université George Mason) qui bouclait la distance en 34’30’’32. Sa marque antérieure remontait au 19 avril 2012 à Walnut (Californie) lorsqu’elle avait réalisé 35’00’’76 (N3).
Un fait d’arme que condensait son père Aimé, qui à 54 ans continue à endosser le costume de mentor : « Au sein d’un peloton au niveau correct, elle a pris cette course à sa main, s’imposant un rythme régulier. Elle a en effet réparti son effort sur la longueur, sans à-coup, abaissant in fine sa précédente prestation de 28’’. »
Ce chrono n’est pas seulement synonyme de nouveau record personnel. Il lui permet aussi de satisfaire les minima exigés par la FFA pour disputer les Championnats d’Europe espoirs qui se tiendront du 11 au 14 juillet à Tampere en Finlande. En outre, la native d’Ambilly accomplit la meilleure performance hexagonale de l’année, toutes catégories d’âge confondues. Le 24 avril, cette athlète de poche (1m50 pour 38kg) aurait ainsi été sacrée championne de France à Saint-Maur-des-Fossés, le titre ayant été remporté en 36’09 par Julie Chuberre (Endurance 72).
Cette prouesse est loin d’être isolée. Cette saison, précisément le 1er mars à Boston (Massachusetts), la protégée de Bryan Chenoweth et Ricardo Santos avait ainsi déjà battu son temps étalon sur 5000m indoor en 16’39’’93 (N2), effaçant pour 1’’35 le précédent datant de 2012. En réalité, elle aura établi sur le sol américain pas moins de six marques personnelles (voir son palmarès ci-dessous).

De retour dans l’Hexagone
Arrivé aux Etats-Unis à la mi-août 2009, la sociétaire d’Ain-Est Athlétisme en repartira définitivement le 29 mai prochain. Mais avant de quitter le sol nord-américain, elle accourra ce week-end au Meeting du Metro Atlantic Athletic Conference, orchestré par l’Université de Rider à Lawrenceville (New Jersey) où rivaliseront une dizaine de facultés.
Elle prendra ainsi le départ du 10000m le samedi puis du 5000m le dimanche. Mais il ne sera pas question cette fois-ci de record, Marion s’y rendant pour le fun, tout au moins pour marquer des points en faveur de son collège. Enfin, elle devrait encore honorer une compétition, en l’occurrence les Championnats NCAA Préliminaires Est (3), qui enflammeront Greensboro (Caroline du Nord) du 23 au 25 mai.
Une fois revenue dans son Pays-de-Gex, elle poursuivra son aventure sur 5000 et 10000m, avec le secret espoir d’être sélectionnée aux Championnats d’Europe espoirs sur 10000. Ses 34’32’’40 devraient exaucer ses vœux. Son paternel la met toutefois en garde : « Incontestablement, Marion excelle depuis l’orée de la Nouvelle Année. N’empêche, les compétions américaines sont en avance au regard de nos épreuves nationales. L’échéance européenne ne surgissant pas dans l’immédiat, il faut donc penser aussi à lever le pied et gérer son état de forme pour être fin prêt au moment fatidique. »

La tête et les jambes
Après ce rendez-vous international, on espère l’admirer sur un 10km asphalté qu’elle n’a disputé jusqu’à maintenant qu’à trois reprises (4), et pourquoi pas sur un semi-marathon qui serait une grande première pour elle. Pour conclure l’année en beauté, Marion tentera en tout cas de se qualifier pour les Championnats d’Europe de cross-country, le 8 décembre à Belgrade. Ce serait alors sa troisième participation après Dublin en 2009 (36ème junior) et Budapest en 2012 (53ème espoir).
Parallèlement, elle n’en a bien sûr pas fini avec ses brillantes études où elle entreprendra à l’automne prochain un master. A l’heure actuelle, rien n’est encore officialisé même si elle prospecte dans deux directions :
- L’INSEEC Alpes Savoie à Chambéry (ex-Groupe ESC) où elle est intéressée par le Master en Science Management du Sport, spécialisation Tourisme et Montagne.
- L’UNIL à Lausanne où son attention est focalisée par le Master en Sciences du Mouvement et du Sport, option Gestion du Sport et des Loisirs.

François Vanlaton

(1) Le collège aux Etats-Unis dispense un enseignement supérieur de 1er cycle.
(2) Apparus le 21 avril 1895, les Penn Relays, concoctés par l’université d’Etat de Pennsylvanie, constituent le traditionnel rendez-vous pour les pistards des collèges et universités du pays. Parmi eux, figurent toujours un certain nombre d’étudiants français qui endossent naturellement les couleurs de leurs facultés.
(3) Les Championnats NCAA d’athlétisme opposent les meilleures équipes universitaires étatsuniennes.
(4) Ses trois 10km sur route concourus jusqu’à maintenant sont :
- 20 septembre 2008 : 37’29 (N3) à Carouge, en tant que cadette 2ème année.
- 19 octobre 2008 : 39’00 (R1) à Saint-Denis, en tant que cadette 2ème année.
- 29 mars 2009 : 36’58 (N3) à Thonon-les-Bains, en tant que junior 1ère année.

Récupérées par Ricardo Santos, un des deux entraîneurs de Marion Joly-Testault, les deux images m’ont été transmises par Aimé Joly-Testault, père de Marion, et ce en exclusivité pour notre site Web « Trail-Running en Pays de Savoie / Ain » ainsi que celui de « Culture Athlé ». Elles illustrent son nouveau record personnel sur 10000m en 34’32’’40, engrangé le 25 avril 2013 lors du Championnat Universitaire des Penns Relays à Philadelphie. Sur les deux clichés, Marion apparaît avec le débardeur jaune du collège Iona où elle sera restée quatre ans. En tout cas, un très grand merci à Aimé pour l’envoi à la vitesse de l’éclair de ces deux photos !


RESULTATS DU 10000M DU CHAMPIONNAT UNIVERSITAIRE DES PENN RELAYS A PHILADELPHIE, LE 25 AVRIL 2013 :

Ils figurent sur le site Web des Penn Relays ici.

REPERES :

- Née le 17 juillet 1991 à Ambilly, de père yvelinois et de mère haut-saônoise.
- 1m50 pour 38kg.
- Réside à Gex chez ses parents.
- Diplômée en 2013 du Bachelor Business Management, spécialisation Business du Sport et des Loisirs.
- Sociétaire d’Ain-Est Athlétisme à compter de 1999 où elle fut d’abord coachée par Daniel Laracine.

RECORDS PERSONNELS :

Piste :
- 50m : 7’’7 (D2) le 2 octobre 2004 à Saint-Genis-Pouilly. 3ème et 3ème minime.
- 800m : 2’30’’77 (R2) le 1er octobre 2006 à Aix-les-Bains. 1ère et 1ère cadette.
- 1000m : 3’00’’70 (IR2) le 7 juillet 2010 à Aulnay-sous-Bois. 4ème et 4ème junior.
- 1500m : 4’44’’55 (N3) le 27 juillet 2008 aux Sables-d’Olonne. 8ème et 5ème cadette.
- Mile en salle : 5’20’’89 le 30 janvier 2010 à New Haven (USA, Etat du Connecticut). 1ère et 1ère junior.
- 3000m : 9’51’’03 (N4) le 14 mai 2010 à Princeton (USA, Etat du New Jersey). 13ème.
- 3000m en salle : 9’43’32 (N3) le 11 février 2012 à New York (USA, Etat de New York). 4ème.
- 5000m : 16’41’’31 (N2) le 6 mai 2012 à Lawrenceville (USA, Etat du New Jersey). 1ère et 1ère espoir.
- 5000m en salle : 16’39’’93 (N2) le 1er mars 2013 à Boston (USA, Etat du Massachusetts). 5ème.
- 10000m : 34’32’’40 (N2) le 25 avril 2013 à Philadelphie (USA, Etat de Pennsylvanie). 2ème et 1ère espoir.

Route :
- 10km : 36’58 (N3) le 29 mars 2009 à Thonon-les-Bains. 1ère et 1ère junior.

Note utilisateur:  / 3

Ce week-end se déroulent les championnats de France élite en salle à Aubière. Mais le monde de l'athlétisme a également les yeux rivés sur le British Athletics Grand Prix à Birmingham. Ce meeting international indoor de Birmingham est probablement l’évènement athlétique en salle le plus attendu chaque année, en particulier en demi-fond où des athlètes comme Wilson Kipketer, Haile Gebresselassie, Kenenisa Bekele ou Tirunesh Dibaba ont déjà battu des records du monde ici-même.

Les courses de demi-fond auront encore apporté beaucoup de spectacle avec une arrivée d'anthologie sur 800m et l'ovation du public pour le double champion olympique Mo Farah sur 3000m. Quelques Français ont fait le déplacement dans le but d'avoir des courses rapides, Bob Tahri sur 1500m, alors que Florian Carvalho et Yohann Durand se sont alignés sur 3000m...

Culture Athlé était sur place, retrouvez ci-dessous le résumé de chaque épreuve.

60m masculin (séries) : Kim Collins remporte la première série (qui a vu deux faux-départs) en 6''62 devant le Britannique Rion Pierre en 6''63. L'américain Michael Rodgers remporte la série 2 en 6''61. Finale à 15h50, où Kim Collins espère courir en 6''42.

400m masculin : Victoire dans les 50 derniers mètres du Britannique Nigel Levine en 46''34, devant son public.

60m haies féminin : 6 filles sur la même ligne, difficile travail de la photo finish qui désigne l'Américaine Danielle Carruthers vainqueur en 8''11 devant Loreal Smith (8''12), Tiffany Porter (8''12) ! Course très serrée puisque la 6ème est en 8''15.

Perche féminine : Holly Bleasdale et la Cubaine Yarisley Silva (2nde aux JO de Londres) ont toutes deux passé 4,70m mais échouent à 4,78m. C'est Holly Bleasdale, très proche de passer 4,78m au dernier essai, qui l'emporte !

60m féminin (séries) : L'Ivoirienne Murielle Ahoure, spécialiste du 60m indoor, remporte la première série dans le temps canon de 7''03. On retrouvera également en finale Shelly-Ann Fraser et Carmelita Jeter.

1500m masculin : passage au 500m : 1'11 ; 1000m : 2'26''7. Victoire pour le Marocain Iguider en 3'37''45 devant le Kenyan Birgen (3'37''57) et le Polonais Marcin Lewandoski (3'38''34). Bouabdellah Tahri est 5e en 3'38''73, sous les minimas pour les Europe en salle (3'40''50). Il devrait courir un 3000m la semaine prochaine.

Longueur féminine : La Britannique Shara Proctor l'emporte avec un saut mesuré à 6,78m, qui la place 5e des bilans mondiaux.

1500m féminin : Genzebe Dibaba l'avait déjà emporté l'an passé en 4'01''34, elle a encore lutté seule contre le chrono et manque d'un rien la barrière des 4 minutes. La soeur des deux médaillées olympiques Tirunesh et Ejegayehu l'emporte en 4'00''83, après avoir été un moment sur les bases du record du monde de Yelena Sobolyeva (3'58''28).

60m masculin (finale) : Finale remportée par Michael Rodgers en 6''53 devant Nesta Carter (6''56), et les deux athlètes de Saint Kitts & Nevis Antoine Adams (6''60) et Kim Collins (6''61).

3000m féminin : On a assisté à un duel de génération dans les derniers tours de ce 3000m. La jeune Emily Stewart, 21 ans, a bien cru pouvoir l'emporter mais la vétérane Helen Clitheroe, 39 ans, est restée bien calée dans sa foulée pour la doubler dans le dernier tour et l'emporter en 8'50''17.

60m féminin (finale)L'Ivoirienne Murielle Ahoure fait sensation, elle casse la barrière des 7 secondes !! Avec 6''99, elle devient la 7e meilleure performeuse de l'Histoire. Shelly-Ann Fraser termine 2e (7''09) devant Barbara Pierre (7''09) et Carmelita Jeter (7''18).

800m masculin : Une course absolument incroyable ! Départ ultra rapide d'Abubaker Kaki et Mukhtar Mohammed derrière le lièvre Matt Scherer. Passage au 200m en 24''6, 400m en 50''8, puis Mohammed passe Kaki aux 500m. La meute derrière revient dangereusement, dont Michael Rimmer. Passage aux 600m en 1'19''1. Alors que Mohammed et Kaki semblent faiblir, Kaki parvient dans les 50 derniers mètres à accélerer de nouveau et se jette sur la ligne ! Sur la photo finish il a les épaules à terre ! Malgré ce plongeon, il n'est désigné que 2e (1'46''57), derrière Michael Rimmer (1'46''55) et devant Mukhtar Mohammed (1'46''58). Ca s'est vraiment joué d'un cheveu !

800m féminin : Rythme régulier en 28''9 aux 200m, 60''8 aux 400m et 1'32''3 aux 600m. La Russe Poistogova, 21 ans, gagne en 2'02''25 devant Jenny Meadows (2'02''86).

400m féminin : Départ canon de l'Américaine Natasha Hasting, elle passe à mi-course en 23''5 et parvient à conserver sa première place, en 50''89.

60m haies masculin (finale) : L'Américain Omo Osaghae seul au monde en 7''51, troisième meilleure performance mondiale de l'année.

Hauteur masculine : On attendait le champion olympique Ivan Ukhov, mais c'est un autre Russe qui gagne, Aleksey Dmitrik avec 2,33m devant Robbie Grabarz, Ivan Ukhov et Donald Thomas, tous trois à 2,29m.

3000m masculin : Une course qui se résume à la bataille entre deux Français (Florian Carvalho et Yohann Durand) et une horde de Britanniques dont Mo Farah, grandissime favoris. Mo Farah ne recherche que la victoire et ne passe aux avant-postes qu'après 1200m. Passage lent aux 1000m en 2'39''5, puis aux 2000m en environ 4'56. Le seul a pouvoir tenir tête à Mo Farah, c'est Florian Carvalho qui menace encore le double champion olympique jusqu'au 2600m (passage en 6'43). Mais Mo Farah s'envole logiquement pour l'emporter en 7'42''00, devant Florian Carvalho en 7'45''77. Yohann Durand n'est que 10e en 8'02''83 et ne réalise donc pas les minimas pour les Europe indoor fixés à 7'56''00.

 

Le meeting international de Birmingham a encore tenu toutes ses promesses en terme de spectacle, même si aucun record n'est tombé aujourd'hui. Dans l'une des premières compétitions sur le sol britannique après les Jeux Olympiques de Londres, le public a grandement célébré ses athlètes. On retiendra entre autres les 6''99 de Murielle Ahoure sur 60m, un finish mémorable sur 800m masculin, la victoire de Holly Bleasdale à la perche, les 4'00''83 de Genzebe Dibaba et la bonne forme de Bob Tahri (3'38''73 sur 1500m) et Florian Carvalho (7'45''77).

Usain Bolt et Allyson Felix athlètes de l'année 2012

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings internationaux
Note utilisateur:  / 0

A Barcelone, à l'occasion du Gala du centenaire de l’IAAF, les récompenses de meilleurs athlètes de l’année 2012 ont été décernées. Chez les hommes, difficile de séparer Usain Bolt et David Rudisha pour le titre de meilleur athlète masculin, tant leurs performances aux Jeux Olympiques de Londres 2012 ont été impressionnantes. Le suspense a été haletant jusqu’au bout, les anciennes gloires de l’athlétisme comme Sebastian Coe penchant plutôt pour David Rudisha, alors que les sprinteurs voulaient voir récompenser le premier athlète de tous les temps a réaliser deux fois d’affilé le triplé 100m – 200m – 4x100m.

C’est finalement à Usain Bolt que le titre de meilleur athlète de l’année 2012 a été décerné, pour la quatrième fois. C’est vrai que ses titres ont été arrachés de haute lutte, avec 9’’63 sur 100m et 19’’32 sur 200m, et 36’’84 sur 4x100m (première équipe de l’histoire sous les 37’’). David Rudisha, auteur d’un record du monde du 800m en 1’40’’91 en menant de bout en bout, se console avec le titre de meilleure performance 2012 chez les hommes.

Chez les femmes, Allyson Felix a été logiquement désignée meilleure athlète de l’année 2012, grâce à ses trois médailles d’or olympiques, sur 200m (21’’69), 4x100m (40’’82, record du monde) et 4x400m, chose qui n’était pas arrivée depuis 1988. La performance féminine de l’année 2012 revient à l’équipe américaine de 4x100m, en 40’’82.

Les titres d’espoirs de l’athlétisme 2012 sont décernés à Keshorn Walcott, de Trinidad et Tobago, devenu à 19 ans le plus jeune lanceur de javelot à remporter l’or olympique (84,58m) et à Anthonique Strachan, des Bahamas, double championne du monde junior à Barcelone sur 100 et 200m.

Egalement une récompense coup de cœur a été décernée à Aries Merritt, devenu recordman du monde du 100m haies (12’’80). Enfin, une récompense vient couronner les accomplissements de Glen Mills en tant qu’entraîneur d’Usain Bolt et Yohann Blake.