Note utilisateur:  / 1

Les championnats de France des 10 kilomètres qui se déroulaient à Roanne (Loire) ont tenu toutes leurs promesses. Près de 2000 coureurs se sont élancés dans les trois courses de la journée : la course juniors/vétérans hommes, la course femmes et la course hommes.

Rappel pour les qualifications

Pour pouvoir se qualifier aux championnats de France, il fallait avoir réalisés les minimas dans les 365 jours précédents ces France de 10km, sur un des 10km validés par la fédération française (Voir les minima). Et ce dans les quatre coins de la France. Pour les coureurs n’ayant pas réalisé les minimas, il y avait néanmoins la possibilité de courir en « Open » dans la course femme et la course homme.

La météo

Dès le lever du soleil il flottait dans l’air comme un parfum de printemps. Une fraîcheur matinale agréable qui n’aura pas découragé les spectateurs, elle offre des conditions idéales pour les athlètes pendant la course.

Pas de pluie, quelques nuages d’altitude dans le ciel, et un léger vent.

Le tracé

Le tracé était dans l’ensemble roulant même s’il contenait quelques relances et pas mal de faux plat montants encourageant la bagarre entre athlètes, idéal pour ce type de course.

Le départ en faux plat montant avant d’aborder 200m plus haut un virage à gauche donnait le ton d’entrée. La configuration en 3 boucles (1 de 2km puis 2 de 4km) était optimale pour les spectateurs, d'autant plus que l'on pouvait suivre la course sur plusieurs points du parcours.

Romain, rédacteur à Culture Athle, a lui aussi apprécié le parcours, même si le premier kilomètre a donné lieu a pas mal de bousculades dans les rues étroites de Roanne.

 

La course vétéran / junior

Pour la première course de la journée (départ à 9h30), la température extérieure est un peu fraîche mais les organismes des athlètes se réchauffent rapidement après le coup de pistolet donné par le starter.

Après 4km c’est un groupe de neuf athlètes qui se forme (2 juniors et 7 vétérans) avant qu’aux environs du septième kilomètres le groupe de tête gonfle jusqu’à onze athlètes.

C’est dans les derniers kilomètres que les places pour le podium se sont adjugées avec des accélérations progressives qui permettent à Mohamed Serbouti, Heddy Bouazzaoui et Maxime Salmeron de s’échapper. Dans l’ultime kilomètre Mohamed Serbouti sera le plus fort et l’emporte en 30’54. Maxime Salmeron remporte le titre chez les juniors en 30’58.


1er Mohamed SERBOUTI (Endurance 72) en 30’54’’
2e (1er JUM) Heddy BOUAZZAOUI (Marseille Athlétisme) en 30’57’’
3e Maxime SALMERON (E Franconville Césame VA) en 30’58’’
4e Karim FOULOUH (Strasbourg AA) en 31’09’’
5e (2e JUM) Félix BOURG (Athlé 55) en 31’10’’
6e Abderrahmane DJEMADI (Alg) (Neuilly Plaisance Sports) en 31’16’’
7e El hassane EL AHMADI (Sco Ste Marguerite Marseille) en 31’17’’
8e Claude NOHILE (ft-de-France) en 31’22’’
9e Moussa BARKAOUI (Fac Andrezieux) en 31’39’’
10e Philippe CHARASSE (Clermont AA) en 31’42’’
11e (3e JUM) Thomas DELEU (A Halluin-Val-de Lys) en 31’48’’
… sur 635 classés.

Au classement par équipe :
(temps des 4 premiers du même club)

1er Marseille Athlétisme en 2h10’03’’
2e EA St Quentin En Yvelines en 2h10’07’’
3e A Calade Val de Saone en 2h14’24’’ 

le classement complet junior

le classement complet vétéran

le classement complet V2

le classement complet V3

le classement complet V4

 

La course Elite féminine

Derrière la ligne de départ près de 500 athlètes se positionnent dans les sas d’allures avant que le starter lance la course à 10h30. Contrairement à leurs homologues masculins, toutes les filles étaient regroupées dans la même course, des juniores aux vétéranes.

Après 3km, un groupe d’une quinzaine d’athlètes se détache. Peu après le peloton de tête explose et l’on ne compte plus que trois unités à l’entame de la dernière boucle : Patricia Laubertie, Magali Bernard et Karine Pasquier. Le suspense est entier avant que Patricia Laubertie parvienne à décrocher assez largement ses adversaires. Magali Bernard et Karine Pasquier accompagne la corrézienne sur le podium.


1ere Patricia LAUBERTIE (Corrèze A) en 34’14
2e Magali BERNARD (EA Grenoble AI) en 34’39
3e Karine PASQUIER (Endurance 72) en 34’42
4e Meriem MERED (CA Montreuil 93) en 34’51
5e (1ere V1) Fatima YVELAIN (SCO Ste Margerite Marseille) en 34’53
6e Aurélie COULAUD-HERNADEZ (A St Julien 74) en 34’53
7e Sabrina GODARD-MONMARTEAU (US Berry A) en 35’00
8e Alexandra LOUISON (SCO Ste Marguerite Marseille) en 35’00
9e (1e ESF) Noémie CLAEYSSENS (Pays de Paimpol A) en 35’00
10e (2e V1) Simone KUSTER (Pays de Paimpol A) en 35’05
11e (3e V1) Line KUSTER (Pays de Paimpol A) en 35’23
… sur 466 classées 

Classement par équipe
(temps des 3 premières du même club)

1er Endurance 72 en 1h45’47’’
2e Athlé St Julien 74
3e SCO Ste Marguertite Marseille en 1h48’14’’ 

Le classement complet des Espoirs

Le classement complet des seniors

Le classement complet des Juniors

Le classement complet des V1

Le classement complet des V2

Le classement complet des V3

Le classement complet des V4

 

La course Elite hommes

Dernière course de la journée, celle des Hommes catégorie Espoir et Senior. Quatre semaines après sa troisième place aux championnats de France de cross-country, Denis Mayaud faisait figure de favoris.

Dès le départ, la course est partie sur les chapeaux de roue. Quatre kilomètres après le départ de la course une vingtaine de coureurs tenaient toujours la tête, ne voulant rien lâcher. Le tempo relativement élevé se chargea ensuite d’écrémer petit à petit le groupe de tête. A l’entame de la dernière boucle, le groupe à littéralement fondu ! Plus que cinq athlètes peuvent encore prétendre au titre.

Dans les derniers kilomètres, Denis Mayaud confirme son rang de favori et s’adjuge la victoire en 29’18. Nathan Chebet (Uga) et Said Berioui complètent le podium. 


1er Denis MAYAUD (AS Saint Junien) en 29’18
2e Nathan CHEBET (Uga) (Athleg Provence) en 29‘22
3e Said BERIOUI (Lille Métropole A) en 29‘26
4e Freddy GUIMARD (Free Run 72) en 29’27
5e Duncan KIPKURGAT (Ken) (Athleg Provence) en 29‘32
6e Mounir HSAIN (Athleform’42) en 29‘35
7e Driss EL HIMER (Strasbourg AA) en 29‘44
8e Pierre JONCHERAY (Alsace Nord A) en 29’45
9e Josephat MURAGA (Ken) (Athleg A) en 29’55
10e Jean Claude NIYONIZIGIYE (Bdi) (Athleg A) en 29’58
12e (1er Espoir) Michael GRAS (Pessac AC) en 30’18
... sur 300 classés 

Le classement par équipe
(temps des 4 premiers du même club)

1er Athleg Provence en 1h58’47’’
2e Alès Cévennes A en 2h03’54’’
3e Athleform’42 en 2h04’43’’ 

Classement complet senior

Classement complet espoir

Vous aurez peut-être le plaisir de vous retrouver sur ces deux diaporamas (Album Culture Athle / Album Picasa Cedric Caumes)

Photos des France de 10km à Roanne

Date de publication
Écrit par Guillaume Adam   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 11

Les championnats de France 2012 de 10km ont eu lieu ce dimanche 1er Avril, dans le cadre du traditionnel Tout Roanne Court.

Revivez les championnats de France de 10km en photos !

Retrouvez dès à présent plus de 150 photos prises lors des trois courses du jour. Il se pourrait bien que vous ayez été photographié parmi les 2000 participants !

 

Course hommes

 

  • DSC_0278
  • DSC_0279
  • DSC_0282
  • DSC_0283
  • DSC_0285
  • DSC_0292
  • DSC_0293
  • DSC_0294
  • DSC_0296
  • DSC_0299
  • DSC_0301
  • DSC_0304
  • DSC_0305
  • DSC_0307
  • DSC_0308
  • DSC_0310
  • DSC_0311
  • DSC_0315
  • DSC_0316
  • DSC_0317
  • DSC_0318
  • DSC_0320
  • DSC_0322
  • DSC_0323
  • DSC_0324
  • DSC_0326
  • DSC_0327
  • DSC_0328
  • DSC_0329
  • DSC_0330
  • DSC_0332
  • DSC_0335
  • DSC_0336
  • DSC_0337
  • DSC_0338
  • DSC_0339
  • DSC_0340
  • DSC_0341
  • DSC_0343
  • DSC_0345
  • DSC_0346
  • DSC_0350
  • DSC_0351
  • DSC_0360
  • DSC_0376
  • DSC_0377
  • DSC_0379
  • DSC_0381
  • DSC_0382
  • DSC_0383
  • DSC_0385
  • DSC_0387
  • DSC_0388
  • DSC_0389
  • DSC_0390
  • DSC_0403
  • DSC_0404
  • DSC_0405
  • DSC_0406
  • DSC_0410
  • DSC_0418
  • DSC_0422
  • DSC_0423
  • DSC_277

Course femmes

 

  • DSC_0134
  • DSC_0135
  • DSC_0144
  • DSC_0147
  • DSC_0148
  • DSC_0151
  • DSC_0155
  • DSC_0156
  • DSC_0167
  • DSC_0168
  • DSC_0171
  • DSC_0172
  • DSC_0177
  • DSC_0179
  • DSC_0183
  • DSC_0184
  • DSC_0186
  • DSC_0187
  • DSC_0188
  • DSC_0192
  • DSC_0195
  • DSC_0197
  • DSC_0206
  • DSC_0211
  • DSC_0213
  • DSC_0214
  • DSC_0215
  • DSC_0216
  • DSC_0219
  • DSC_0221
  • DSC_0222
  • DSC_0223
  • DSC_0227
  • DSC_0234
  • DSC_0236
  • DSC_0237
  • DSC_0239
  • DSC_0243
  • DSC_0247
  • DSC_0248
  • DSC_0249
  • DSC_0251
  • DSC_0252
  • DSC_0257

Course vétérans-juniors

 

  • DSC_0016
  • DSC_0018
  • DSC_0019
  • DSC_0020
  • DSC_0023
  • DSC_0024
  • DSC_0025
  • DSC_0026
  • DSC_0027
  • DSC_0028
  • DSC_0029
  • DSC_0031
  • DSC_0032
  • DSC_0034
  • DSC_0036
  • DSC_0037
  • DSC_0038
  • DSC_0039
  • DSC_0040
  • DSC_0042
  • DSC_0045
  • DSC_0046
  • DSC_0047
  • DSC_0048
  • DSC_0051
  • DSC_0052
  • DSC_0053
  • DSC_0054
  • DSC_0055
  • DSC_0056
  • DSC_0057
  • DSC_0058
  • DSC_0059
  • DSC_0062
  • DSC_0063
  • DSC_0064
  • DSC_0065
  • DSC_0066
  • DSC_0071
  • DSC_0073
  • DSC_0074
  • DSC_0078
  • DSC_0080
  • DSC_0082
  • DSC_0084
  • DSC_0085
  • DSC_0086
  • DSC_0087
  • DSC_0090
  • DSC_0092
  • DSC_0093
  • DSC_0094
  • DSC_0095
  • DSC_0096
  • DSC_0098
  • DSC_0101
  • DSC_0103
  • DSC_0104
  • DSC_0109
  • DSC_0110
  • DSC_0111
  • DSC_0115
  • DSC_0117
  • DSC_0124
  • DSC_0127

Photos prises par Guillaume Adam. Tous droits réservés.

Championnats de France Elite en Salle 2012 (Jour 2)

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 3

Après une première journée avec de nombreuses têtes d’affiche de l’athlétisme français, la seconde journée du championnat de France Elite à Aubière n’a pas connu de couverture télévisée en direct. Pourtant, le stadium Jean Pellez a de nouveau été le théâtre d’une belle journée d’athlétisme.

Dans l’un des premiers concours de la journée, Nathalie Marie-Nelly est championne de France du triple saut avec un saut à 14,01m, devant Teresa Nzola Meso Ba, 13,84m.

Sur le 200m, Myriam Soumaré et Lina Jacques Sebastien réalisaient toutes deux le meilleur chrono des séries en 23’’24. En finale, le finish est très serrée entre ces deux là. C'est finalement Myriam Soumaré qui gagne en 23''11, quatre centièmes devant Lina Jacques-Sebastien. Rappelons que le 200m n'est plus une distance disputée aux championnats du monde en salle, l’attribution des couloirs influençant trop largement la course à cause de la différence de hauteur au départ et de la force centrifuge.

Le titre chez les hommes est attribué à Yannick Fonsat, en 20''82, devant Pierre-Alexis Pessonneaux, 21''10. Yannich Fonsat prend ainsi la tête des bilans français devant Christophe Lemaitre qui avait couru en 20’’92 à Liévin.

 

Le 800m masculin a été très serré, avec un peloton compact et des temps de passage pas particulièrement rapides en 56’’ au 400m et 1’24 au 600m. Ismael Kone remporte le 800m en 1'51''70 juste devant Florent Maillard, 1'51''90 et Azzedine Boudjemaa, 1'52''43. Tout le monde pouvait monter sur le podium, ce n’est pas notre rédacteur Guillaume Adam qui dira le contraire, 6ème en 1'52''84.

A l’inverse, chez les femmes on a assisté à un 800m très décanté, Clarisse Moh menant de bout en bout le 800m à un rythme élevé. Passage en 29'', 1'00 et 1'32 pour une victoire en 2'04''63. Ophélie Claude-Boxberger a été la seule à essayer de suivre le train de Clarisse Moh, elle est 2e en 2'08''76.

 

Sur le 400m, Marie Gayot réalise une très belle course et l’emporte en 53’’16, entre les minimas IAAF (53’’25) et ceux de la FFA (53’’00) pour aller aux mondiaux d’Istanbul. Chez les hommes, l’espoir Jonathan Vilaine l’emporte en 47’’60 dans une course parfaitement gérée.

Au saut à la perche, Vanessa Boslak imite Renaud Lavillenie et remporte le concours devant l’Anglaise Katie Byres et la Portugaise Maria Ribeiro Tavaes, toutes trois à 4,42m. Marion Buisson est vice championne de France avec 4,32m.

 

A noter les victoires de Michael Hanany à la hauteur avec un bond à 2,26m, de Bastien Auzeil qui remporte l'heptathlon indoor (60m, longueur, poids, hauteur, 60m haies, perche, 1000m) avec le total de 5891 points, de Blandine Maisonnier au pentathlon indoor (60m haies, hauteur, poids, longueur, 800m) avec 4339 points, d’Antonin Boyez au 5000m marche (20’34’’29)

 

Ces championnats de France Elite en salle à Aubière auront donc été une belle réussite pour l’athlétisme français. Retrouvez le résumé de la veille ici. Christophe Lemaitre et Renaud Lavillenie avaient entre autres été champions de France.

Championnats de France Elite en Salle 2012 (Jour 1)

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 1

Aubière commence à être un lieu connu dans le milieu de l’athlétisme. Comme l’an passé, cette petite ville à côté de Clermont-Ferrand accueille le championnat de France Elite en salle. Le stadium Jean Pellez verra près de 5000 visiteurs sur les deux jours de ces championnats. La première journée a déjà donné lieu à un joli spectacle avec Christophe Lemaitre, Renaud Lavillenie, Myriam Soumaré, Christine Arron, Benjamin Compaoré, Ladji Doucouré…

Christophe Lemaitre, de nouveau champion de France en salle / © Culture Athle

La première finale de la journée était celle du 1500m, à 15h30. Gregory Beugnet, leader des bilans en salle de l’année prenait ses responsabilité en emmenant la course. Bryan Cantero, seul à le suivre, le dépasse finalement dans la dernière ligne droite pour remporter son premier titre de champion de France élite, en 3’44’’46. Chez les femmes Claire Navez l’emporte aisément en 4’22’’71.

Jessica Cerival remportait quand à elle sans surprise le lancer du poids avec 17,16m , avec plus de deux mètres de plus que ses dauphines sur le podium.

 

Les finales du 60m haies ont donné lieu à un beau spectacle. D’abord chez les femmes, lorsque Reina-Flor Okori remportait la finale en 8’’07 devant Sandra Gomis (8’’10) et Adrianna Lamalle (8’’11). Elles réalisent toutes trois les minimas requis par l’IAAF (8’’18) pour les mondiaux en salle, mais pas ceux de la FFA (8’’00).

Puis chez les hommes, Pascal Martinot-Lagarde, tout juste 20 ans, remporte le titre en 7’’54 avec les minimas en poche, devant Cédric Lavanne (7’’65). Ladji Doucouré est troisième en 7’’71, toujours loin de sa forme de 2005 lorsqu’il avait couru le 60m en salle en 7’’42. Il lui reste encore cinq mois pour retrouver son meilleur niveau pour les JO de Londres. On a peut-être assisté là à un passage de témoin entre le recordman de France du 110m haies et le grand espoir de la discipline…

Au saut en hauteur féminin, Mélanie Melfort n’avait pas de concurrentes à sa hauteur. Elle l’emporte avec 1,93m et manque les 1,98m pour devenir deuxième performeuse mondiale de la saison en salle.

Au triple saut masculin, en l’absence de Teddy Tamgho, Benjamin Compaoré réalise un beau concours et l’emporte avec un saut à 17,13m, à un centimètre de son record de la saison.

 

Sur le 60m, Christine Arron remporte la série 1 en 7’’33, imitée juste après par Myriam Soumaré en 7’’27. Soumaré sera la plus forte en finale, elle part en trombe et remporte le titre en 7’’29 alors que Christine Arron est quatrième en 7’’33, départagée au millième pour le podium. Course très serrée, 5 filles en 5 centièmes !

Tout le stade attendait Christophe Lemaitre, l’Aixois remportait la série 1 du 60m en 6’’64 puis Emmanuel Biron remportait la série 2 en 6’’65. En finale, Emmanuel Biron prend un départ canon, alors que Christophe Lemaitre rate son départ. Le recordman de France du 100m et 200m remonte en toute fin de course, pour l’emporter finalement en 6’’59 devant Biron en 6’’60.

Enfin, à domicile, Renaud Lavillenie remporte le concours du saut à la perche sans atteindre non plus des sommets. Il gagne avec un saut à 5,72m, alors que Romain Mesnil échoue par trois fois à 5,55m. Cela reste une bonne performance au vu de sa blessure à la main durant l'hiver. Lavillenie ira à Istanbul avec la meilleure performance mondiale de l'année (5,93m).

 

Demain, on suivra attentivement Vanessa Boslak à la perche, Salim Sdiri à la longueur, Mickaël Hanany à la hauteur et bien d’autres. Un de nos rédacteurs, Guillaume Adam, sera d’ailleurs en finale du 800m après avoir passé les qualifications aujourd’hui. Restez connectés à Culture Athle pour la journée de demain ;) (http://culture-athle.com/actualites/live pour le live)