Inauguration de la Halle Stéphane Diagana à Lyon

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 4

Depuis plusieurs années, la région Rhône-Alpes manquait cruellement d’une piste indoor. Ce manque vient juste d’être comblé, avec l’inauguration de la Halle Stéphane Diagana à Lyon - La Duchère. D’une capacité de 2000 spectateurs, la salle se veut un véritable fleuron architectural, exemplaire sur le plan environnemental. Le moins que l’on puisse c’est que l’intérieur et l’extérieur de la salle sont superbes.

L’inauguration de la salle vient d’être réalisée, ce vendredi 9 novembre 2012, avec un véritable spectacle et un plateau de haut niveau national, en présence de Stéphane Diagana. Des épreuves inédites sont venues rendre le show encore plus particulier, comme des courses à l’américaine et des 55 yards. Pas moins de 11 sélectionnés aux JO de Londres ont concouru malgré l’absence de Christophe Lemaitre qui a du déclarer forfait pour une entorse à la cheville.

Halle Stéphane Diagana - Lyon La Duchère

 

Le concours du saut à la perche a été magnifique. Il y a trois semaines à Lyon, le local Vincent Favretto avait battu Renaud Lavillenie lors de la coupe de France des spécialités. Ce soir, Renaud Lavillenie a été impérial. Avec élan réduit sur 14 foulées au lieu de 20, il a franchit au premier essai 5,30m, 5,40m, 5,50m, 5,60m, puis 5,70m au 2e essai avant d'échouer par trois fois à 5,80m. Vincent Favretto rate trois fois d'un rien 5,50m et termine donc avec 5,40m.

Une course à l’américaine, c’est pour résumer l’élimination du dernier concurrent à chaque tour de 200m, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que deux athlètes qui se disputent la victoire. Ce soir sur une distance totale de 2200m. Chez les hommes, la course a été absolument splendide avec un suspense de bout en bout, avec la majorité des athlètes sprintant à la fin de chaque tour pour ne pas se faire éliminer. Guillaume Adam a toujours été placé aux avant-postes et pu éviter ainsi les bousculades. Il s’en est fallu d’un rien pour qu’il ne l’emporte face au grandissime favori Gregory Beugnet qui le passe dans la toute dernière ligne droite (6’00’’11 contre 6’00’’26).

Chez les filles, la course à l’américaine a été remportée par Anne-Sophie Vittet juste devant Anne-Cécile Thevenot, alors que la course a été beaucoup plus étirée que chez les hommes avec une élimination rapide des heptathlètes.

Sur le 55 yards (50,29m), en l’absence de Christophe Lemaitre, Emmanuel Biron l’emporte en 5’’93, devant Mustapha Traoré (6’00) et Mickael Zeze (6’01). Les médaillé de bronze des derniers mondiaux en salle du 60m haies, Pascal Martinot-Lagarde, termine dernier en 6’’16. Chez les femmes, une partie du collectif France du 4x100m était au départ. Véronique Mang l’emporte en 6’’45 devant la locale Jennifer Galais (6’’53).

En la présence de Stéphane Diagana, le 400m haies avait une saveur particulière pour les quatre athlètes au départ. C’est Adrien Clemenceau qui l’emporte en 51’’53 devant Hugo Grillas (53’’07) et Benjamin Chevrol (53’’40).

Le saut en longueur a vu s’imposer Yves Renaux l’emporter au tout dernier essai avec 7,64m, devant Nicolas Gomont (7,56m). Chez les femmes, la 6e des derniers Jeux Olympiques Eloyse Lesueur l’emporte avec 6,04m.

Le vainqueur du lancer du poids est Tumatai Dauphin, grand espoir français de la discipline qui lance son poids à 18,39m. Chez les femmes, l’heptathlète Antoinette Nana Djimou l’emporte avec 13,55m devant la 5e des derniers Jeux Olympiques du disque Mélina Robert-Michon (12,52m).

Les personnalités politiques ont été nombreuses à venir assister à l’inauguration, puisque les collectivités territoriales et des organismes d’Etat ont permis de boucler le financement total de 25 millions d’euros pour la seule Halle, dans le cadre du renouvellement urbain du quartier de La Duchère. La ministre des Sports Valérie Fourneyron a fait le déplacement, comme le maire de Lyon Gérard Collomb, le député Thierry Braillard, le sénateur Michel Mercier, le président de région Jean-Jack Queyranne,…

Cette inauguration est sûrement le début d’une belle histoire pour la Halle Stéphane Diagana de Lyon. Tous les week-end du 1er octobre au 15 avril, la halle accueillera des compétitions d’athlétisme, dont les championnats de France Universitaires (FFSU) le 7 février 2013 et les championnats de France cadets/juniors les 16 et 17 mars 2013. Et pourquoi pas l’organisation d’un meeting international dans les années à venir…

Des championnats de France de relais de haute volée !

Date de publication
Écrit par Guillaume Adam   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 4

Les championnats de France de relais et la Coupe de France des spécialités est toujours l’un des évènements clés dans la vie des clubs français. La preuve cette année encore avec la présence d’athlètes de renommée internationale et même de deux athlètes médaillés olympiques !

Christophe Lemaitre, Renaud Lavillenie (champion olympique du saut à la perche à Londres), Mehdi Baala (médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Pékin), Leslie DjhoneMélina Robert-Michon et Pierre-Alexis Pessonneaux, non vous ne rêvez pas, ont bel et bien foulé le stade du Rhône à Lyon-Parilly pour ce rendez-vous automnal !

Si pour Christophe Lemaitre et Pierre-Alexis Pessonneaux, charnière de l’AS Aix-les-Bains et de l’équipe de France, les championnats de France de relais sont devenus pour eux une habitude, Mehdi Baala est lui venu prêter main forte au relais lillois du 4x800m pour tenter de déboulonner l’inoxydable record de France des clubs de l’US Tourcoing (7’20’’46) qui date de 1983…

Lire la suite : Des championnats de France de relais de haute volée !

Les interclubs, un moment de fête très attendu

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 3

Les interclubs, un moment convivial pour tous les clubs, ici l'AS Aix-les-Bains

Le deuxième tour des interclubs a lieu ce week-end dans les quatre coins de la France. Les interclubs constituent l’un des moments forts dans la vie des clubs et sont très attendus par les athlètes, les dirigeants et les bénévoles. A cette occasion nous avons demandé à nos lecteurs de répondre à quelques unes de nos questions. Nous vous remercions pour vos réponses originales =)
 

Pour vous c'est quoi l'esprit interclubs ?

Benyamine d’Annecy Haute-Savoie Athlétisme (division N1C) : Pour moi, l'esprit interclubs est un moment unique en Athlétisme. Parce qu'à la base c'est un sport individuel, mais là, tout le monde donne le meilleur de soi-même, nous sommes tous réunis, il y a une ambiance unique et familiale. Je dirais que l'esprit interclubs cest tout simplement la force de réussir tous ensemble.

Chloé : C'est tout simplement une fête, un esprit de convivialité, de solidarité entre les athlètes d'un même club. Où tout le monde s'encourage et essaie de "perfer" pour son club. D'essayer d'atteindre des objectifs communs, comme passer à un niveau supérieur. Les interclubs c'est jouer ensemble, gagner ensemble. Un moment de réunion entre toutes les personnes du club, qui ne sont pas tous des athlètes ou que l'on ne voit pas forcément souvent, et de partager ce bon moment. Moment de fête, certes mais ne pas oublier que c'est aussi un moment de perf ! Où tous les clubs de France, se retrouvent le même week-end, dans les quatre coins de l'hexagone à faire la même compétition.

Alexia d’ Athlé Pays de Vannes (division N2): Pour moi les interclubs, c'est convivial, c'est un esprit de famille… une grande famille de passionnés.

 

Les interclubs, qu'est ce que ça représente pour vous et votre club ?

Benyamine : Les interclubs sont très important pour notre club et pour nous même. Pour nous, cela fait parti des évènements sportifs les plus attendus et préparés par notre club avec les Championnats de France ou d’autres grands évènements. Cela permet de comparer nos talents et nos efforts donnés tout au long de l'année avec les autres clubs de la France entière ! Ça permet aussi de représenter notre ville, notre département et cela se fait ressentir par la pression de nos entraîneurs.

Chloé : J'aime me retrouver avec tous les athlètes de mon club, qui est une grande famille, mais aussi pour cet esprit interclub. Pour mon club, l'objectif cette année c'est de passer en N1 :)

Alexia : Personnellement c'est le dépassement de soi sur une ou deux épreuves bien précises avec comme objectif, une bonne préparation pour les championnats. Pour le club, c'est le moyen de montrer le bon niveau du club, des athlètes, des entraîneurs et de marquer un maximum de points pour évoluer au classement.

 

Quelle est l'épreuve qui s'éloigne le plus de votre spécialité que vous ayez déjà fait pour les interclubs ?

Benyamine : Ma spécialité est la vitesse (100 et 200 mètres) et la longueur. L'année dernière lorsque que j'étais encore minimes, mon coach m'avait inscrit sur 80 mètres Haies alors que nous étions en finale Nationale et que nous jouions le podium. Je n'avais jamais franchit de haies en compétitions. Je peux vous dire que je n'ai jamais autant stressé avant une course, mais au final j'ai terminé 4ème de ma série sur 8 ! :) On m'a aussi déjà inscrite en hauteur alors que j'en avais jamais fait, c'était cette année mais c'était au 1er tour ! ;)
Pour la petite anecdote, une amie à moi avait fait le 3000 mètres marche, elle s'y était énormément préparée mais seulement 2 semaines avant la finale. Il n'y avait eu qu'une série et elle avait finalement fait une énorme performance, terminant alors 3ème en finale d'Interclubs National !

Chloé : Personnellement ma spécialité ce sont les haies hautes, je me suis retrouvé sur le 400m plat. Ce n'est pas vraiment très éloigné mais j'ai encore eu de la chance de ne pas me retrouver sur le steeple par exemple ;)

Alexia : L’épreuve qui s'éloigne le plus ce serait la perche et le marteau. Mais comme il y a 2 ans de ça j'étais encore sur les trails et ultra trails, on va dire que les interclubs en eux même est déjà l’épreuve qui m’éloigne le plus de mon ancienne spécialité.

 

La grande finale Elite des interclubs a lieu dimanche à Aix-les-Bains. L'Entente Franconville Césame Val d'Oise et le CA Montreuil seront les favoris pour le titre de champion de France et l'AS Aix-les-Bains, avec Christophe Lemaitre en chef de file, pourrait monter sur le podium. Bon interclubs à tous !

Record du monde : Christophe Lemaitre sur 250m !

Date de publication
Écrit par Romain Adam   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 10

Christophe Lemaitre est encore un jeune athlète. Pourtant, à 21 ans, il possède déjà un stade à son nom ! Le stade Christophe Lemaitre vient d’être inauguré à Oyonnax, dans l’ain, département d’origine du « TGV de Culoz ». Pour l’inauguration du stade, Christophe Lemaitre s’offre l’officieux record de France du 250m en 26’’25 !

Si la distance est très peu courue, elle reste un bon entraînement pour Christophe en vue de son objectif olympique sur 200m. Cette course n’était d’ailleurs pas prévue au programme du sprinteur aixois. L’organisateur a monté un 250m sur mesure pour lui, sur la demande de son coach Pierre Carraz.

Les références françaises étaient de 26’’7 pour Jean-Charles Trouabal en 1994 et de 26’’92 pour Ronald Pognon. Au niveau mondial, Michael Johnson avait été flashé en 25''24 sur son record du monde du 300m (30''85) et Usain Bolt en 25’’4 sur un 300m en 2010 en 30’’97. Le chrono est donc encourageant pour Christophe Lemaitre, qui n’a pas les références de Bolt ou Johnson sur 400m.

Excepté ces temps de passage, on peut considérer que Christophe Lemaitre a bel et bien battu l’officieux record du monde du 250m, celui du Camerounais Joseph Batangdon (26’’61). Pour l’inauguration de « son » stade, on ne pouvait rêver mieux ! Notons la belle performance également de son camarade de club Pierre Alexis Pessoneaux, en 27’’03.

Christophe Lemaitre à Aix-les-Bains pour sa rentrée 2012 sur 100m / ©CultureAthle

Rentrée estivale de Christophe Lemaitre en 10''45

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings nationaux
Note utilisateur:  / 1

Christophe Lemaitre a fait sa rentrée estivale ce samedi 28 avril, dans le traditionnel meeting d’ouverture d’Aix-les-Bains. De fortes rafales de vent ont rendu les conditions difficiles. A domicile, Christophe Lemaitre gagne le 100m en 10’’45 (-1,7m/s) devant Pierre-Alexis Pessoneaux (10''73) et Manuel Reynart (10''95).

S’il s’agit de sa moins bonne rentrée depuis 2008 dans ce même meeting d’ouverture (10’’19 en 2011 (+0.8m/s) ; 10’’09 en 2010 (+1.0m/s) ; 10’’26 en 2009 (+1.9m/s) ; 10’’40 en 2008 (+1.1m/s)), le vent nous empêche de connaître la vraie valeur du moment de Christophe Lemaitre. Lors du relais 4x100m avec son club en 40’’09 (finalement disqualifié pour passage de témoin hors zone), il a impressionné lors de sa ligne droite avec vent dans le dos. Cette rentée est donc loin d'être préoccupante malgré le chrono.

Rentrée de Christophe Lemaitre sur 100m, un départ encore perfectible / © Culture Athle

Christophe Lemaitre sera l'une des pièces maîtresses de l’AS Aix-les-Bains pour les interclubs, les dimanches 6 et 20 mai. On devrait le retrouver au premier tour sur 200m et 4x100m.