Culture Athle lance l'application mobile RunMotion pour que tu atteignes tes objectifs running !



Note utilisateur:  / 1
L’Oyonnaxienne Clémence Tavernier à gauche et la Gessienne Marion Joly-Testault à l’issue de leurs prestations, le 18 novembre dernier, sur le Cross National Daunature de Pacé Rennes Métropole, qualificatif pour les Championnats d’Europe qui auront lieu ce dimanche 9 décembre à Budapest en Hongrie.

RETOUR GAGNANT POUR CE DUO DE CHOC !

Décidément, les athlètes de l’Ain ne cessent de porter au pinacle les couleurs du département. Le 4 novembre, à l’occasion des France de marathon, le Pontévalois Sébastien Charnay établissait son record à 2h20’58, décrochant une magnifique 4ème place.
Deux semaines plus tard, la Gessienne Marion Joly-Testault et l’Oyonnaxienne Clémence Tavernier s’illustraient sur terrain gras, empochant leurs billets pour les Championnats d’Europe de cross-country qui se disputeront ce dimanche à Budapest, en Hongrie.

Lire la suite : Marion Joly-Testault et Clémence Tavernier, en route pour les championnats d'Europe de cross-country

Anne-Sophie Vittet, du 3000m steeple à la course nature

Date de publication
Écrit par François Vanlaton   
Catégorie : Actualités Régionales
Note utilisateur:  / 1
Anne-Sophie Vittet

De souche belleysanne et demeurant à Villeurbanne, Anne-Sophie Vittet, spécialiste du 3000m steeple, n’hésite jamais à revenir le week-end sur ses terres nourricières en s’alignant sur les multiples courses nature que renferme le Bas-Bugey. A l’image de « Courir en Bugey », concouru dimanche 16 septembre sous l’égide du Belley Sport Pédestre (BSP).

Lire la suite : Anne-Sophie Vittet, du 3000m steeple à la course nature

Entame laborieuse pour les 10km des Pays de Savoie

Date de publication
Écrit par François Vanlaton   
Catégorie : Actualités Régionales
Note utilisateur:  / 0


APRES LA CAPITULATION DE CHAMBERY, GRIGNON ET THONON-LES-BAINS FRAPPERONT LES TROIS COUPS LE 1er AVRIL

C’est un véritable coup de tonnerre qui vient d’ébranler le landerneau savoyard de la course hors stade. Maître d’œuvre du 10km de la Cité des Ducs de Savoie, l’Entente Athlétique de Chambéry (EAC), s’est retrouvée contrainte de saborder sa prestigieuse épreuve dix jours avant le rendez-vous prévu le dimanche 25 mars. Indubitablement, la nouvelle ne manquera pas d’attrister tous les fans de l’asphalte. D’autant plus que l’événement devait fêter en grande pompe son vingtième anniversaire, et surtout, servir de championnat départemental du 10km des Deux Savoie, celui-ci alternant chaque année entre le 73 et le 74. Idée ingénieuse émise à l’orée 2011 par l’Albertvillois Joël Pellicier et officialisée le 28 septembre suivant, avant hélas de tomber à l’eau.

Alors quels sont les motifs invoqués pour justifier cette abdication ? Président de la Commission Départementale des courses hors stade et membre du bureau de l’EAC, chargé de la mesure de ce 10km, Fernand Servais en décèle deux.

En premier lieu, le nombre clairsemé d’inscrits, sensiblement inférieur à celui de l’an passé à la même époque, qui risquait d’engendrer des pertes financières bien plus importantes que celles occasionnées par l’annulation. En clair, ce 10km prenait la forme d’un pari hasardeux que l’EAC ne pouvait à l’heure actuelle s’autoriser en raison entre autres des divers soubresauts frappant le fonctionnement du club, au demeurant identiques à bien des escouades.

Ensuite, autre désagrément majeur, l’extrême difficulté pour la formation chambérienne de mobiliser le minimum de volontaires requis pour réussir la manifestation, en particulier dans le domaine capital de la signalétique du parcours et par ricochet de la sécurité.

Fernand Servais qui n’est pas homme à mettre sa langue dans sa poche pointe un doigt accusateur contre l’emprise tentaculaire de la course nature pour trouver l’origine de ce double handicap.

Concernant la faible quantité d’engagés, elle illustre, au profit du trail, le déclin irréversible des courses sur route, y compris celles qualificatives pour les France. Une explication un peu sommaire de sa part au regard de la popularité non démentie du 10km dans les Pays de Savoie, les neuf programmés en 2011 ayant vu leur participation augmenter par rapport à 2010 (se reporter infra).

Quant à l’insuffisance du bénévolat, Servais dénonce là encore le rôle hégémonique de la course nature en regrettant le ralliement de moult athlètes de l’EAC au Trail du Ventoux, disputé ce même 25 mars, et sur lesquels l’organisation ne pouvait hélas pas compter. Mais il ne vise pas seulement les trailers pour expliquer la famélique implication des sociétaires de l’EAC dans le 10km. Il tire également à boulets rouges contre l’individualisme forcené prévalant dans un club qui en nombre de licenciés (plus de 600) n’est autre que le second en Savoie derrière l’Athlétique Sport Aixois, tout en étant encore la seconde association sportive de Chambéry Métropole. Un argument autrement plus solide que la sempiternelle saillie rhétorique à l’encontre du trail.

En tout cas, Servais en est formel. L’an prochain, l’EAC sonnera définitivement le glas de son 10km s’il ne peut être de nouveau organisé. En attendant, il reste encore huit 10km dans les départements savoyards, à savoir : Grignon et Thonon-les-Bains le 1er avril, Cluses le 8 avril, Thônes le 21 juillet, Annecy le 23 septembre, Saint-Jean-de-Maurienne le 14 octobre, le Pays Rochois le 21 octobre, enfin Annemasse le 18 novembre.

Aussi, braquons maintenant les projecteurs sur le 10km de Grignon à travers une interview que m’a accordé son chantre en la personne de Bernard Taverne.

10km de Grignon, 3 avril 2011 : Hakim Merzougui (Athlétique Sport Aixois, dossard 157) portera le record de l’épreuve en 30’53

Lire la suite : Entame laborieuse pour les 10km des Pays de Savoie