Culture Athle lance l'application mobile RunMotion pour que tu atteignes tes objectifs running !



Courir à Barcelone : sur les traces des Champions

Date de publication
Écrit par Romain Adam   
Catégorie : Courir à ...
Note utilisateur:  / 7

Rien de mieux que de découvrir une ville en courant ! Vous vous êtes sûrement déjà dit ça quand vous enfilez votre paire de chaussures en arrivant dans une ville. Culture Athle vous propose des parcours de footing dans des grandes villes européennes, testés et approuvés par nos rédacteurs.

Barcelone est réputée pour être une ville très sportive, avec le FC Barcelone, les Jeux Olympiques de 1992, ses fameuses courses sur route, etc. Nous vous proposons deux parcours à travers Barcelone.

Le premier parcours (présenté dans cet article) vous emmène de la Plaça dels Campions (place au bord de mer dédiée à tous les champions olympiques de Barcelone ’92) au cœur du parc olympique de Montjuic, en passant par le bord de mer et le Castell de Barcelone. Il présente un dénivelé assez important sur la fin, sur la colline de Montjuic.

L'arrivée du 1er parcours, au Parc Olympique !

Le second parcours (à retrouver ici) est beaucoup plus facile, il part de la Sagrada Familia, longe la plage sur près de 5km, pour terminer à l’Arc de Triomphe. Il mesure exactement 10km.

Le premier parcours que nous vous proposons est résolument tourné vers le sport. Au départ, à la Plaça dels Campions, vous pourrez voir le nom de tous les champions olympiques de 1992, dont Marie-José Pérec, Carl Lewis, la Dream Team américaine de basketball, etc. Rien de tel pour vous motiver au départ de ce footing qui vous emmènera jusqu’au stade olympique ! Le plus simple pour aller jusqu’à cette place est de prendre le métro jusqu’à « Ciutadella / Villa Olímpica », c’est à côté du village olympique.

Nous vous proposons de longer la plage de la Barceloneta, sur les dalles ou sur le sable si vous préférez les terrains souples. Continuez vers le sud, en longeant le port, devant l’Aquarium de Barcelone jusqu’à la statue de Christophe Colomb, située au bout des fameuses Ramblas. Une fois à la statue de Christophe Collomb il vous faudra traverser la route pour continuer direction de la colline de Montjuic.

La montée de Montjuic est assez difficile mais là-haut la vue est imprenable, ça vaut bien un petit effort ! Si la chaleur est forte, n’hésitez pas à faire des pauses à un premier jardin ou à une fontaine. Une fois arrivé au château de Montjuic, érigé au 17e siècle, prenez le temps de monter sur les remparts pour profiter au mieux de la vue sur Barcelone. Vous avez fait presque 7km, respirez bien, vous entamer ensuite la descente vers le stade olympique.

Le stade olympique est normalement indiqué sur la route, vous passez devant le jardin botanique et voyez enfin le stade olympique et le Palau Sant Jordi, grand palais omnisport. Empruntez la voie entre le stade olympique et le Palau Sant Jordi, vous voilà arrivés sur la place phare des Jeux Olympiques de Barcelone ’92 !

Au total, le parcours mesure 9km soit environ 50 minutes en footing lent, mais comptez bien 1h15 avec les pauses car le parcours est très joli. Vous pourrez ensuite pourquoi pas visiter le Musée Olympique et du Sport à Montjuic ou reprendre le métro Plaça Espanya (à environ un kilomètre).

Le dénivelé de ce parcours ci-dessous, avec le site Open Runner :

Test Chaussures : Puma Speed 300 Ignite

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Tests
Note utilisateur:  / 1

Après des années fastes dans les années 90 et début des années 2000, Puma revient depuis plusieurs saisons avec des chaussures de running de qualité. Après près de 10 ans sans avoir chaussé de chaussures Puma, notre testeur pour Culture Athle a franchit le pas.

Premières impressions

Plus jeune, j'adorais courir avec des Puma car je les trouvais légères et adaptées à mon pied plutôt fin. C'est donc avec une réelle impatience que je suis parti courir avec mes Puma Speed 300 Ignite sur un entraînement de VMA courte, avec des fractionnés de 30 secondes vite - 30 secondes de récupération.

La forme de la chaussure, reste parfaitement adaptée à mes pieds fins, ce qui me donne une envie frénétique de faire ma séance et d'accélérer. Le chausson reste quand même suffisamment large pour des pieds de largeur moyenne. Allez, je pars pour la séance.

Légèreté

Ce qui frappe dès les premières foulées c'est la légèreté (Puma indique232g pour du 43) et la semelle très dynamique, qui pousse à aller vers l'avant. Mes sensations sur la séances sont excellentes et me permettent de bien courir sur l'avant du pied (drop 8mm). Je me sens léger !

Ces chaussures sont parfaites pour des séances sur piste (il y en a de plus légères, mais c'est un bon compromis poids - amorti, notamment sur des séances longues sur piste), pour des fractionnés en nature ou sur route. Globalement, pour des entraînements à allure de course, et la course elle-même, du 5 km au marathon.

Conclusion

De très bonnes sensations de légèreté et de vitesse avec ces Puma Speed 300 Ignite. Je les recommande aux coureurs légers, pour des allures dynamiques, à l'entraînement ou en compétition.

Synthèse :

Confort : 8/10
Accroche : 6/10
Dynamisme : 8/10

Vous pouvez vous procurez les Puma Speed 300 Ignite à 74,99€ chez Running Warehouse.

Test vêtements Oiselle

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Tests
Note utilisateur:  / 1

Oiselle est une marque féminine de vêtements de sport, qui cherche à optimiser le bien-être des sportives. Notre testeuse Culture Athle a essayé et adopté cette marque américaine.

De nouvelles marques émergent pour que les sportives aient des vêtements de qualité, alors que les grandes marques traditionnelles ont tendance à proposer des coupes pas toujours adaptées et des coloris roses.

Une large gamme de produits Oiselle est disponible (shorts, vestes, brassières, t-shirt...), nous avons testé un short et un t-shirt à manches longues.

Le short femmes Oiselle Mac Roga

Premières impressions

Le short est original, avec une large bande à la taille qui change des looks ordinaires. Le tissu est agréable, la découpe soignée, et les coutures ont été pensées pour être plutôt sur l'extérieur, permettant un confort optimal à l'intérieur. La poche arrière est très pratique pour mettre une clé et/ou une carte d'abonnement de métro.

Un confort optimal

"Je l'ai mis pour des entraînements et une course. Les sensations sont effectivement très bonnes, avec une bonne liberté de mouvement et un confort au niveau de la taille. Ce modèle Mac Roga est une réussite, léger agréable il n'y a rien à redire je l'ai adopté (et j'aime bien la couleur rouge proposée)."

Le t-shirt à manches longues Oiselle Muscle

Le haut à manches longues est élégant, il pourrait presque passer pour un haut de ville. Les panneaux en mesh transparents sur les épaules et l'ourlet dans la même matière donnent un look original et féminin. Le t-shirt possède des trous au niveau des pouces, ce qui permet de conserver un peu de chaleur. Il n'est pas fait pour un grand froid, plutôt pour du mi-saison (quand il fait plus de 10°C) et pour les échauffements à l'entrainement ou en compétition.

Conclusion 

Les deux vêtements Oiselle testés sont de grande qualité, la promesse de vêtements féminins élégants et agréables est tenue.

Vous pouvez retrouver ces articles en ligne, le short Oiselle Mac Roga et le haut à manches longues.

Test chaussures : Icebug Anima 5 BUGrip

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Tests
Note utilisateur:  / 2

Pour tester la Icebug (marque suédoise créée en 1999) Anima 5 BUGrip, rien de mieux que de la mettre à l'épreuve sur la neige, par une journée d'hiver. C'est probablement sur cette surface qu'elle donne le meilleur d'elle-même. Retrouvons les impressions de notre testeur, Romain.

Premières impressions

Le chausson est agréable, la forme est plutôt simple et le laçage permet de bien ajuster le pied (j'ai un pied plutôt fin). La chaussure est assez légère (287g en 42), cette impression est renforcée par le chausson léger.

La semelle est très rigide, mais l'amorti est bon. Les petits pics (métal, entouré par un caoutchouc), 19 par chaussure, sont les arguments antidérapants de la semelle. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que sur la neige la Icebug Anima est très efficace, surtout sur la neige dure ou tassée et les sols gelés. Sur une neige plus poudreuse, l'efficacité diminue quelque peu (tout en restant bien meilleure qu'une chaussure classique), puisque les pics ne font que quelques millimètres.

Sur une séance rapide

Pour des lignes droites ou des sections rapides sur la neige, la chaussure est très agréable, évite de patiner et permet d'avoir de bons appuis. Le lendemain de la séance, je n'ai pas eu mal aux psoas / adducteurs comme lors d'une séance sur la neige la même semaine avec des chaussures classiques.

Ci-dessous une vidéo de cet entraînement sur la neige :

 La semelle

Comme je l'ai expliqué, la chaussure est idéale pour la neige, elle est également intéressantes pour les sous-bois, les sols souples ou légèrement boueux.

Par contre, sur les sols durs, comme le bitume, je déconseille de l'utiliser sur de trop longues distances, pour ne pas abîmer les pics et la chaussure peut glisser sur des rochers par exemples. Pour des sorties en nature, oui, avec quelques passages en goudron, mais pas pour une sortie toute goudronnée.

Conclusion :

Chaussure très agréable, en terme de confort et design, l'accroche sur des sols souples et glissants en fait une bonne chaussure de trail ou de chemins / sous-bois. C'est une bonne chaussure en complément de chaussures classiques, car la Icebug n'est pas forcément faite pour du bitume. Elle protège de l'humidité et de la neige, elle peut même être utilisée pour des marches en montagne.

Synthèse :
Confort : 8/10
Accroche : 8/10
Dynamisme 7/10

Vous pouvez vous procurez les Icebug Anima 5 BUGrip chez Running Warehouse.

Top 5 des applications running

Date de publication
Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Web
Note utilisateur:  / 1

Selon une étude de la Fédération Française d’athlétisme et Sportlab, dévoilée à l'occasion du sommet de la course à pied en 2016, 92% des 12 millions de coureurs en France possèdent au moins un smartphone et 47% une application mobile dédiée au running.

Découvrez la sélection de nos 5 applications running préférées, disponible sur l’App Store et Google Play.

 

Strava

Strava est l’application numéro 1 des coureurs et cyclistes confirmés car elle offre des statistiques avancées et permet de se comparer à ses amis et n’importe quel autre utilisateur du réseau social. L’application et la plateforme web sont compatibles avec toutes les montre GPS disponibles sur le marché.

Les +
Réseau social avec différentes activités, notamment running et vélo
Possibilité d’analyser et comparer ses performances avec ses amis et d’autres coureurs

Les -
Satistiques avancées sont réservés aux membre Premium
Le coureur doit être autonome dans son entraînement

 

Runkeeper

Runkeeper (appartient à Asics) est peut-être l’application la plus facile et la plus agréable à utiliser pour le tracking d’activité. La version Premium permet d’accéder à des plans d’entraînements.

Les +
Tracking d’activité précis
Interface simple et intuitive
Challenges à accomplir avec ses amis

Les -
Le coach audio pendant l’activité est monotone
Le plans d’entraînement (version Premium) sont figés et ne s’adapte pas après chaque séance

 

Runtastic

Runtastic permet de recevoir des encouragements pendant que tu cours et d’en envoyer à tes amis. Les fonctions de l’application sont assez proches de Runkeeper mais l’interface est moins agréable à utiliser.

Les +
Statistiques détaillés
Recevoir des encouragements en direct

Les -
La possibilité de programmer une séance de fractionné réservé aux membres Premium

 

Nike+ Running

Nike+ Running est l’application running la plus téléchargé au monde, grâce à son design agréable et sa gratuité. Les plans d’entraînements restent néanmoins basiques et ne s’adaptent pas au cours de ta préparation.

Les +
Design simple et agréable
Création de challenges avec tes amis

Les -
Peu de statistiques disponibles
Plans d’entraînement basiques

 

Endomondo

Endomondo (appartient à Under Armor) est une application running avec une partie réseau social, même si celle-ci reste en retrait par rapport à Strava. Endomondo offre une version Premium pour les plans d’entraînements.

Les +
Réseau social avec des amis
Courir virtuellement contre tes amis

Les -
Publicités envahissantes
Distance parcourue pas toujours précise

Et vous, quels sont vos applications running préférées ?