Écrit par Romain Adam   
Catégorie : Athletisme
Date de publication
Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 

Rappelez vous, un an jour pour jour, le monde de l’athlétisme était endeuillé par une terrible nouvelle. Complètement choqué ! On apprenait la disparition du jeune marathonien prodige Samuel Wanjiru. A 21 ans, il était devenu à Pékin le premier Kényan à devenir champion olympique du marathon. L’avenir lui était promit et il aurait eu à cœur de défendre son titre olympique à Londres cet été. Malheureusement, Samuel Wanjiru nous quittait dans la force de l’âge, à seulement 24 ans, dans des circonstances toujours troubles.

Pour lui rendre hommage, plutôt que de retracer de nouveau son parcours comme nous l’avons déjà fait (article à lire ici), nous aimerions vous parler d’un projet qui lui tenait tellement à cœur. Un projet porté par son mentor Stephen Ndungu. Stephen était celui qui avait aidé le jeune Samuel à sortir de la pauvreté pour devenir le champion que l’on connaissait.

Stephen Ndungu a également permis à de nombreux autres athlètes de s’épanouir. Samuel Wanjiru était sa fierté et les deux hommes avaient pour projet de créer ensemble une fondation d’aide aux jeune coureurs kényans, filles ou garçons, venant d’un milieu social défavorisé. Ce projet était en passe de se concrétiser quand Samuel Wanjiru a trouvé la mort en mai 2011.

Cette fondation a pour nom le MKTDC, ou le Mount Kenya Talents Development Centre de son appellation complète. C’est le seul lien qui reste sur terre de l’héritage de Samuel Wanjiru. Il avait à cœur d’aider à son tour de jeunes athlètes issus de familles pauvres et débordait d’idées pour cette fondation.

Nous étions en contact avec Stephen Ndungu lorsque nous devions interviewer Samuel Wanjiru début 2011. Il souhaite faire connaître au plus grand nombre sa fondation.

Pour présenter brièvement le MKTDC, il s’agit d’une ONG kényane, à but non lucratif, qui aide techniquement et financièrement des jeunes défavorisés de façon à leur fournir un environnement social stable. Dans la fondation, on retrouve des jeunes désirant devenir des champions internationaux de course à pied, mais pas seulement. La course à pied est un moyen de cohésion dans le groupe et la communauté. Surtout, le sport est une formidable école de la vie. Il permet d’apprendre le goût de l’effort, la persévérance, la concentration sur un objectif, la cohésion, et tant d’autres choses encore.

Le MKTDC est situé à environ 200km du nord est de Nairobi, au pied du Mont Kenya, dans la ville de Nyahururu, la plus haute ville du Kenya, à 2400m d’altitude. Tout près de la ville, se trouvent les magnifiques chutes de Thompson.

Stephen Ndungu a fondé en 1998 le Thompson Fall Athletic Club, après que des jeunes athlètes défavorisés lui ai demandé de l’ aide pour espérer devenir des champions de course à pied. Il leur apportait un soutien de tous les jours, sans véritable structure. Le club a changé de nom en 2002 pour devenir le Mt Kenya High Altitude Training Camp et désormais le Mt Kenya Talents Development Centre. Le club possède désormais 23 coureurs, du 1500m au marathon.

Le Mount Kenya High Altitude Centre. Samuel Kamau Wanjiru en gris et Stephen Ndungu tout à gauche

Leur première success-story a été Samuel Wanjiru, il se pourrait bien que d’autres jeunes athlètes du MKTDC suivent ses traces !

L’un des objectifs du millénaire de l’ONU est d’éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2015. La fondation essayera d’en apporter sa modeste contribution et contribuera au maximum à créer un lien avec la population locale, d’essayer de créer des emplois durables avec ses partenaires et faire de la prévention en matière de santé.

L’éducation est bien la base de ce programme, leur apprendre à se prendre en main pour réussir dans la vie. Pas seulement des connaissances, mais aussi des valeurs fortes telle la recherche de la performance et la cohésion.

Voici quelques uns des objectifs de la fondation :
- Construire une véritable structure pour accueillir les jeunes athlètes. Ils sont actuellement logés dans logements privés ou appartenant à d’ancien coureurs. L’objectif est de vraiment structurer l’aide aux jeunes garçons et jeunes filles.
- Aider particulièrement les jeunes athlètes venant d’un milieu défavorisé.
- Donner l’opportunité à ces jeunes de pouvoir partir étudier à l’étranger, aux Etats-Unis, en Europe, au Japon (comme Samuel Wanjiru) en les mettant en relation avec des universités pouvant leurs fournir des bourses par exemple.
- Faire de la prévention en matière de santé et de lutte anti-dopage. Développer également la pratique du sport pour être en bonne santé.
- Utiliser l’athlétisme pour aider à réconcilier les différentes communautés, parfois très divisées après les violences au Kenya en 2008.
- Fournir à ces jeunes un coaching professionnel, pour les aider à aller jusqu’au bout de leurs rêves.

Même si la majorité ne deviendront pas des champions internationaux, la fondation leur apporte des valeurs et une éducation qui leur sera utile pour réussir dans la vie et devenir des citoyens actifs pour le développement du Kenya.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le MKTDC et/ou faire un don (même modeste), visitez le site : http://www.mktdchampions.com/about_us.html
Vous pouvez avoir confiance dans l’intégrité et l’enthousiasme de Stephen et de l’équipe du MKTDC pour que l’argent soit utilisé de manière intelligente.

 

NB : Stephen Ndungu a commencé à courir à l’âge de neuf ans, lorsqu’il était à l’école. Il est devenu l’un des lièvres les plus réputés des année 90. Il a ensuite remporté 3 fois le marathon de Houston, 2 fois celui de Los Angeles avec un record à 2h09’54 en 2003. Il nous avait accordé une interview pour parler du regretté Samuel Kamau Wanjiru.

Terminons sur une citation de John Ngugi, un des coachs du MKTDC :

« Je me rappelle, quand j’étais à l’école primaire, des gens me disaient que je ne pouvais pas courir et devenir un champion. Il y a toujours des gens pour vous dire que vous ne pourrez pas y arriver, et ces gens là doivent être ignorés. »
John Ngugi, champion olympique du 5000m en 1988 et 5 fois champion du monde de cross

Vous aimerez aussi