Écrit par Romain Adam   
Catégorie : Courses mythiques
Date de publication
Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Dans l’histoire athlétique, il existe des stades magiques, lieux de multiples records du monde comme le Stade du Bislett à Oslo ou le Stade du roi Baudouin à Bruxelles. En Angleterre, existe un lieu mythique de la course à pied bien que n’accueillant ni piste, ni course officielle et dont l’anecdote est retracée dans le célèbre film britannique « The Chariots of Fire ».

défi des Chariots of Fire - Cambridge

Ce lieu est la grande cour du Trinity College de Cambridge qui accueille un défi consistant à parcourir le tour de la cour pendant que les 12 coups de midi de l’horloge retentissent. La distance est de 367 mètres alors que le temps imparti varie entre 43 secondes et 44 secondes et demi en fonction des conditions atmosphériques qui influent sur le mécanisme de l’horloge.

Une seule réussite officielle

Officiellement, un seul coureur a réussi cet exploit. Il s’agit de David Burghley en 1927, un an avant qu’il ne soit champion olympique du 400m haies à Amsterdam. Son temps de 43’’1 correspond à moins de 47 secondes sur 400m, alors qu’il courait sur un chemin de dalles en pierre (voir ci-dessus). La légende britannique du demi-fond Sebastian Coe s’est aussi attaqué à ce challenge lors d’une course de charité contre Steve Cram. Il est parfois annoncé comme ayant réussi cet exploit mais en réalité le parcours n’était pas tout à fait le même et il aurait été trop court d’une dizaine de mètre lorsque le dernier gong avait retenti.

Ce challenge se déroule généralement le jour du diner d’accueil des nouveaux étudiants du Trinity College. Cependant le chemin s’est considérablement réduit, en longeant la pelouse sur les pavés, alors que le parcours initial était sur le chemin plus lisse mais plus long. De cette manière, en 2007, Sam Dobin a battu l’horloge et s’offrit une couverture médiatique nationale pour un modeste 300m parcouru en environ 43 secondes. Bon sur des pavés, ça reste difficile, rien à voir avec une piste en tartan.

La fameuse cour du trinity college, recouverte de pavés

Le film « Chariots of Fire » tourné en 1981 et récompensé de quatre Oscar, a pour scène ce fameux défi de la Cour du Trinity College. Sur fond historique, le film prend cependant ses distances avec la réalité et l’on peut voir Harold Abrahams battre le personnage d’Andrew Lindsay inspiré par David Burghley, avant que le douzième coup ne retentisse. D’ailleurs cette scène du film est tournée à Eton College et non pas à Cambridge.

http://www.youtube.com/watch?v=L-7Vu7cqB20&feature=player_embedded

Début du film "Chariots of Fire" qui vous donnera surement envie d'aller courir à la plage !

Toutes ces approximations participent à la légende autour de ce défi de la Cour du Trinity College. C’est pourquoi je suis allé me rendre compte de ce qu’est ce lieu mythique en me rendant à Cambridge. Un des gardes m’a expliqué que malgré une surface difficile pour performer, sans chaussures à pointes bien évidemment, la difficulté réside plutôt dans les quatre angles droit à négocier. Il faut relancer avec beaucoup d’énergie et il vaut mieux avoir un centre de gravité relativement bas pour pouvoir mieux tourner.

Si vous visitez Cambridge, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à cette cour du Trinity College. Ou mieux, essayez de convaincre les gardes de la cour de vous laisser tenter ce défi !

Vous aimerez aussi