Écrit par Guillaume Adam   
Catégorie : Vidéos de légende
Date de publication
Note utilisateur:  / 5
MauvaisTrès bien 

Le reportage qui suit allie sauts à vitesse réelle, sauts au ralenti et même des images d'une caméra embarquée sur la tête du perchiste Bernard Balastre, champion de France en 1960 et 1961. En avant-première mondial, ils filmeront également une perche en fibre de verre qui se casse lors d'un saut. Sans doute l'un des meilleurs reportages réalisés sur la discipline...

L'Américain Brian Sternberg, un des premiers utilisateurs de perches en fibre de verre, devient en 1963 le premier homme à franchir la barre des 5 mètres

L'origine du saut à la perche remonte à la Grèce Antique, où l'on se servait de perches pour franchir des obstacles (rivières, murs, ...). Dès les premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne en 1896, on retrouve une épreuve de saut à la perche au programme olympique. On utilisait alors des perches en bois ou en bambou et les athlètes retombaient sur du sable. Dans les années 40, des perches en métal font leur apparition et les premières perches en fibre de verre voient le jour à la fin des années 50. Ce matériau révolutionnaire promet de spectaculaires évolutions de la discipline. C'est pourquoi les journalistes des Coulisses de l'exploit décidèrent de réaliser un reportage sur ces nouvelles perches en compagnie des meilleurs perchistes français de l'époque à l'INS (Institut National des Sports, ex-INSEP) de Paris.

Vous remarquerez surement que depuis 1962 (date de réalisation du reportage "Fibre de verre"), les conditions de saut pour les perchistes ont bien évoluées, la piste en tartan remplaçant la cendrée et le tapis de réception remplaçant le bac à sable. La technique de saut à elle aussi pas mal évoluée...

Vous aimerez aussi