Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Meetings internationaux
Date de publication
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A Barcelone, à l'occasion du Gala du centenaire de l’IAAF, les récompenses de meilleurs athlètes de l’année 2012 ont été décernées. Chez les hommes, difficile de séparer Usain Bolt et David Rudisha pour le titre de meilleur athlète masculin, tant leurs performances aux Jeux Olympiques de Londres 2012 ont été impressionnantes. Le suspense a été haletant jusqu’au bout, les anciennes gloires de l’athlétisme comme Sebastian Coe penchant plutôt pour David Rudisha, alors que les sprinteurs voulaient voir récompenser le premier athlète de tous les temps a réaliser deux fois d’affilé le triplé 100m – 200m – 4x100m.

C’est finalement à Usain Bolt que le titre de meilleur athlète de l’année 2012 a été décerné, pour la quatrième fois. C’est vrai que ses titres ont été arrachés de haute lutte, avec 9’’63 sur 100m et 19’’32 sur 200m, et 36’’84 sur 4x100m (première équipe de l’histoire sous les 37’’). David Rudisha, auteur d’un record du monde du 800m en 1’40’’91 en menant de bout en bout, se console avec le titre de meilleure performance 2012 chez les hommes.

Chez les femmes, Allyson Felix a été logiquement désignée meilleure athlète de l’année 2012, grâce à ses trois médailles d’or olympiques, sur 200m (21’’69), 4x100m (40’’82, record du monde) et 4x400m, chose qui n’était pas arrivée depuis 1988. La performance féminine de l’année 2012 revient à l’équipe américaine de 4x100m, en 40’’82.

Les titres d’espoirs de l’athlétisme 2012 sont décernés à Keshorn Walcott, de Trinidad et Tobago, devenu à 19 ans le plus jeune lanceur de javelot à remporter l’or olympique (84,58m) et à Anthonique Strachan, des Bahamas, double championne du monde junior à Barcelone sur 100 et 200m.

Egalement une récompense coup de cœur a été décernée à Aries Merritt, devenu recordman du monde du 100m haies (12’’80). Enfin, une récompense vient couronner les accomplissements de Glen Mills en tant qu’entraîneur d’Usain Bolt et Yohann Blake.