Culture Athle lance l'application mobile RunMotion pour que tu atteignes tes objectifs running !



Écrit par Romain Adam   
Catégorie : Athletisme
Date de publication
Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

En ce début septembre, c’est la rentrée scolaire et la reprise des entraînements dans les clubs en France. Au Kenya, c’est également la rentrée scolaire. C’est donc le meilleur moment pour parler d’une association qui permet à des jeunes kényans d’aller à l’école et de devenir pourquoi pas de futurs grands champions. Le Mount Kenya Talent Development Centre avait permis à Samuel Wanjiru de sortir de la grande pauvreté et devenir champion olympique du marathon à Pékin en 2008.

Samuel Wanjiru a disparu tragiquement en 2011. Cette association lui tenait particulièrement à cœur, et son mentor Stephen Ndungu déploie toute son énergie pour que l’ONG se développe. En cette rentrée scolaire, l’association a besoin de dons pour scolariser de jeunes Kényans et Kényanes, et leur construire une structure pérenne.

Le Mount Kenya Development Center, aide techniquement et financièrement des jeunes défavorisés pour leur fournir un environnement social stable. On retrouve des jeunes désirant devenir des champions internationaux de course à pied, mais pas seulement. La course à pied est un moyen de cohésion dans le groupe et la communauté. Surtout, le sport est une formidable école de la vie. Il permet d’apprendre le goût de l’effort, la persévérance, la concentration sur un objectif, la cohésion, et tant d’autres choses encore. L’objectif est de monter une structure viable, pour accueillir en priorité des jeunes garçons et filles de milieux défavorisés.

Stephen Ndungu a fondé en 1998 le Thompson Fall Athletic Club dans la ville de Nyahururu, près des magnifiques chutes de Thompson. Sans véritable structure, il apportait un soutien de tous les jours à des jeunes athlètes venant de milieux défavorisés. Le club a changé de nom en 2002 pour devenir le Mt Kenya High Altitude Training Camp et désormais le Mt Kenya Talents Development Centre. Le club compte aujourd'hui un vingtaine de coureurs, du 1500m au marathon, supervisés par le champion John Ngugi.

Même si la majorité ne deviendront pas des champions internationaux, la fondation leur apporte des valeurs et une éducation qui leur sera utile pour réussir dans la vie et devenir des citoyens actifs pour le développement du Kenya.

Pour en savoir plus sur le MKTDC et faire un don (même modeste, "les petits ruisseaux font les grandes rivière"... paiement entièrement sécurisé via Paypal), visitez le site : http://www.mktdchampions.com/about_us.html
Vous pouvez avoir confiance dans l’intégrité et l’enthousiasme de Stephen et de l’équipe du MKTDC pour que l’argent soit utilisé de manière intelligente.

Leur première success-story a été Samuel Wanjiru, il se pourrait bien que d’autres jeunes athlètes du MKTDC suivent ses traces !

John Ngugi, champion olympique du 5000m en 1988 et 5 fois champion du monde de cross, désormais coach du MKTDC :
« Je me rappelle, quand j’étais à l’école primaire, des gens me disaient que je ne pouvais pas courir et devenir un champion. Il y a toujours des gens pour vous dire que vous ne pourrez pas y arriver, et ces gens là doivent être ignorés. »

Merci pour eux !

Vous aimerez aussi