Culture Athle lance l'application mobile RunMotion pour que tu atteignes tes objectifs running !



Écrit par Culture Athle   
Catégorie : Athletisme
Date de publication
Note utilisateur:  / 4
MauvaisTrès bien 

Bonjour à tous. Inéluctablement, l’été prend fin doucement. Les touristes rentrent chez eux, les rêves s’évanouissent et les nouveaux problèmes apparaissent. Les athlètes ne dérogent pas à la règle. Ils retournent en cours, retrouvent leur groupe d’entraînement et la routine quotidienne. On dit que les meilleures choses ont une fin, et Août n’est certainement pas une exception.

C’est reparti !

Septembre a donc fini par pointer le bout de son nez. De façon sournoise, comme d’habitude. On se prélassait devant les Mondiaux et, subitement, les évènements se sont précipités sans que l’on puisse réagir. Chaque année, le même scénario recommence. Et on est toujours autant pris de court par la rentrée, c’est fou ! Le temps file entre nos doigts, insaisissable. On est partagé entre l’appréhension de retrouver ses soucis sous la pluie d’automne et l’envie de retourner courir l’esprit libre dans la chaleur étouffante. Un véritable dilemme cornélien.

Le retour à la réalité ne m’a pourtant pas calmé. Ca ne s’est pas arrangé pour tout vous dire. Cette fois-ci, je me suis amusée à jouer à la voyante. Madame Irma va donc vous dire quel athlète vous êtes, selon comment vous vous comportez sur un stade. Alors profitez des dernières soirées d’été avec ce petit quizz que je vous ai concocté : l’athléticotest. Il vous remontera le moral. Il vous rappellera peut-être même avec nostalgie celui que vous faisiez en lézardant sur la plage. Et s’il vous fait réfléchir, vous m’en verrez ravie !

L’athléticotest.

A l’entraînement :
A. vous ne vous taisez jamais
B. vous en faites toujours plus pour montrer votre supériorité
C. vous travaillez consciencieusement
D. vous alliez travail bien fait et décontraction

Vous vous prenez régulièrement la tête :
A. pour beaucoup de choses
B. pour savoir comment vous habiller car vous soignez votre image
C. pour des broutilles
D. pour rien, car ce qui doit arriver arrivera

Vos statuts Facebook, c’est :
A. le détail de tous vos entraînements et vos ressentis, le tout à grand renfort de fautes d’orthographe
B. vous, vous, vous
C. vos meilleurs résultats de compétition
D. des situations cocasses

Vous postez des photos :
A. inutiles ; tous les jours 
B. de vous uniquement, en mode beau gosse avec des fringues sponsorisées
C. drôles à l’entraînement
D. fun en soirée

L’esprit d’équipe :
A. vous ne connaissez pas
B. vous supportez, uniquement si cela vous apporte victoire et reconnaissance
C. vous appréciez, ça change
D. vous adorez, ça vous motive

Vos rivaux :
A. vous les détestez
B. vous les méprisez, ils sont prétentieux à vos yeux
C. vous les respectez et les surveillez
D. vous leur payez des bières

Vous sortez entre athlètes :
A. jamais, vous n’avez pas d’amis
B. rarement et seulement si vous êtes le centre de l’attention
C. de temps en temps, pour décompresser
D. dès que vous pouvez, et vous en profitez pour bien arroser ça

Les résultats

Vous avez une majorité de A,
Vous êtes pénible.
Vous croyez être intéressant mais vous exaspérez surtout les autres. Par pitié, replongez-vous dans un Bescherelle. Et remettez-vous sérieusement en question.

Vous avez une majorité de B,
Vous êtes égocentrique.
Vous ne pensez qu’à votre petite personne. Vous êtes persuadés d’être quelqu’un d’exceptionnel et le dites au monde entier. Typiquement, vous avez une coiffure suspecte, une ambition sans limite et un bandeau Nike. Idem : remettez-vous en question.

Vous avez une majorité de C,
Vous êtes sympathique.
Vous êtes un athlète intéressant et empathique. Votre compagnie est tout à fait agréable. Que dire de plus ? Continuez d’être un super athlète 

Vous avez une majorité de D,
Vous êtes chouette.
Vous êtes génial. Je vous adore.

Le top du top,
La classe incarnée.
Une personne résume cette catégorie à lui tout seul : Pierre-Ambroise Bosse.

Et moi ? Je suis une fille topdélire – véridique. Quoi ? Vous ne vous en étiez pas encore rendu compte ?!

Soyez cools !

Voilà ; j’ai établi votre profil comme le ferait un expert en criminologie. Maintenant, à vous d’être sincère quant à votre vraie nature. Mais si tous les athlètes pouvaient être sympathiques, j’aurais certainement beaucoup moins de pulsions meurtrières sur les stades. Alors je vous en prie, Mesdames, Messieurs les athlètes présomptueux, soyez cools ! Dégonflez les chevilles. Réduisez votre égo. Sinon clairement, c’est le châtiment divin qui vous attend !

En effet, ainsi que les Grecs nous l’enseignent ; l’Homme nourri de sentiments comme l’orgueil commet un crime. Il s’agit de l’hybris ou ‘démesure’. L’individu est coupable de vouloir plus que la part que le Destin lui attribue. Il n’existe alors qu’un seul remède : la némésis ou ‘destruction’. Cette notion désigne la force divine qui oblige le fautif à se rétracter à l’intérieur des limites qu’il a franchies. Nous l’appelons plus simplement le juste retour des choses, qui rappelle aux Hommes de rester conscients de leur place dans l’Univers. Et peu importe la vitesse à laquelle vous courez, vous ne pourrez pas échapper à la vengeance des Dieux.

FFA mon amour...

Faisons une petite rétrospective des Mondiaux : on a vu de la volonté, de l’émotion, de la sueur, des Bretons, des médailles, des larmes, du dopage, de la douleur et surtout de l’espoir pour les prochaines années.

Cependant un détail m’a particulièrement chiffonné : Medhi Baala qui s’incruste en tant que grand frère de l’Equipe de France. Je n’ai rien contre lui, mais puis-je m’incruster sur les compétitions internationales en tant que petite sœur du coup ? Merci beaucoup!

Aimez-vous les uns les autres.

J’ai remarqué que le Beer Mile est en vogue en ce moment en France. J’en profite donc pour assurer de mon soutien les athlètes concernés. Mais il faut stopper cette domination anglo-saxonne, ça n’a que trop duré ! Imposez-vous sur le circuit mondial, nom de Dieu ! Attention tout de même, il semblerait que cela nécessite de l’entraînement… Saviez-vous que l’actuel recordman de France est R. Adam lui-même ? Sur ce, je vous laisse méditer sur ce très beau proverbe irlandais : « Victoire s’arrose, défaite se noie. En toute occasion, bois ! ».

On se retrouve bientôt en mode PP* ! (*Pointes aux Pieds)

 

Je n’ai pas trop envie de signer cet article (pour changer !). Bisous tout partout.