Culture Athle lance l'application mobile RunMotion pour que tu atteignes tes objectifs running !



Écrit par Ivan Moreau   
Catégorie : Actu
Date de publication
Note utilisateur:  / 4
MauvaisTrès bien 
mnel2014

 

La 4ème édition du Meeting National de l'Est Lyonnais, aura lieu le samedi 7 juin 2014. Ne dérogeant pas à sa réputation naissante, il sera encore le théatre de très belles épreuves de demi-fond. Rencontre avec Bastien Perraux, responsable du plateau « Elite » du Meeting.

Bonjour Bastien. Le meeting du MNEL en sera à sa 4ème édition le 7 juin prochain. Il y a cette année un élargissement du plateau à 5 épreuves « nationales ». Cela correspond-il a un souhait d’accroissement progressif ? Un simple concours de circonstances et d’opportunités du calendrier cette année peut-être ?

Nous pensons tout d’abord que c'est important de garder une stabilité au travers des années dans le choix des épreuves, c'est pourquoi depuis la première édition nous organisons les 1500m et 3000m steeple. Mais c'est également important de savoir se renouveler pour ne pas végéter ; aussi cette année en plus de ces épreuves nous avons souhaité innover en ajoutant un 800m homme et un 5000m Homme. Ces épreuves ont été ciblées car nous pensons qu'elles correspondent à une demande des athlètes. Il y a en effet très peu de bons 5000m en France et nous avons beaucoup de très bons athlètes sur cette distance dans la région Rhône-Alpes aussi nous voulions leur proposer près de chez eux une opportunité de s'exprimer. Quant au 800m, même si l'ont trouve pléthore de courses en France, ils sont toujours très convoités car il y a une forte densité de coureurs sur cette épreuve. Ces 2 courses devraient être de toute beauté !

A ce propos l’attente qualitative du meeting est elle plutôt dans la densité des performances ou dans la recherche d’une ou plusieurs très grosses performances ?


Notre volonté est avant tous d'offrir aux meilleurs régionaux et aux jeunes internationaux cadet/junior et espoir des courses de qualité pour les mettre dans les meilleurs conditions afin de réaliser leurs minimas pour les divers championnats nationaux et internationaux. Je préfère avoir une bonne densité de bons nationaux qui améliorent leur record que 2 extraterrestres et une course décousue qui ne servira à personne.
Pour ce qui est de ''l'Elite'', si nous avons la chance d'avoir chaque année de très belles surprises (avec déja précédemment la présence de finaliste olympique, et de recordman du monde junior!) nous n'avons ni les moyens financier ni l'ambition de les attirer. Apres il est arrivé que d’excellents athlètes se présentent d'eux-même et nous avons aussi fait au mieux alors pour leur offrir une course de qualité.

Vous évoquez ce souhait d’offrir de belles courses aux jeunes internationaux en quête de minima. Avez-vous pour cela des contacts avec la DTN pour « monter » les courses ?


Non, si nos rapports sont bons avec la DTN et que de nombreux jeunes viennent réaliser leurs minimas pour les championnats internationaux (ce qui sera le cas encore cette année), cela se fait naturellement. Comme je vous l'ai dit nos courses offrent de belles densités sur un niveau national senior qui correspond à celui d'un international jeune.

Côté finance et intéressement des athlètes séniors, le budget « primes » est-il fonction des objectifs d’accroissement du meeting ou est-ce une simple répartition d’enveloppe ?


Nous essayons chaque année de maintenir des primes d'arrivée intéressante malgré notre très petit budget, en revanche aucune prime de départ n'est attribuée quelque soit le niveau. La récompense doit se mériter par la performance sportive : « no pain, no gain ! » en quelque sorte.

Pour le déroulement de ces courses, les lièvres sont ils gérés par le meeting ou les athlètes intéressés peuvent aussi proposer les leurs ?


Nous nous efforçons de proposer des lièvres de qualité pour chaque course. A l'exception du steeple féminin l'an passé nous avons toujours réussi je pense à proposer de bons lièvres pour lancer la course. Pour répondre précisément à votre question, pour l'heure ce n'est jamais arrivé qu'un athlète ait besoin de proposer ses lièvres…

Pour cette année, quelles sont actuellement les temps de passage prévus pour chacune des courses ?


Les temps de passage précis seront à affiner avec les coureurs le jour de la course, mais ce qui est sur c'est que cela va aller très vite ! Le plateau est très relevé et nous avons fait le choix de lièvres de qualité pour emmener les courses sur de bonnes bases.
Pour exemple le 5000m sera emmené par le Kenyan Benjamin Kipkurui Cheruiyot (référence à 3'30 au 1500, 7'45 au 3000 et 13'44 au 5000) sur des bases à affiner entre 8'10 et 8'15 au 3000m. Sur le 1500m Masculin c'est l'international jeune Benoit CALANDREAU (record à 3'43 sur la distance) qui emmènera la course jusqu'au 1000m (entre 2'26 et 2'28 suivant la demande des athlètes)
Pour le 800m homme c'est le coureur de 400m Martin Carrere (48''10 en salle cette année) qui emmènera 500 ou 600m sur les bases de 1'05 au 500/1'18 au 600m. Les femmes ne seront pas en reste, puisque sur 1500m par exemple c'est l'internationale Hélène GUET (record à 4'16 au 1500) qui emmenera la course !

Et à l’heure actuelle quels sont les athlètes déjà annoncés sur les épreuves nationales ?


Le plateau va surement encore beaucoup bouger mais l'on peut déjà annoncer un 800m explosif avec la présence du vice champion de France Elite en salle David VERBRUGGHE (1'47'') opposé au Jeune Gaetan MANCEAUX (1'49'') ou encore l'algérien ABDENOUZ Ramzi (1'49).
Sur 1500m masculin, une grosse densité de coureurs où nous pourrons suivre notamment l'algérien TABTI billel (3'39''), l'international espoir Antoine MARTINET (3'42, 4ème l'an passé) ou encore le vice champion de France de cross court VALENTIN PEPIOT (3'44). A suivre également les tous jeunes Alexandre SADDEDINE et Aissa BOUCHELIGA qui tenterons d'aller chercher leurs minimas pour les championnats du Monde Junior. Du côté des féminines, une belle bagarre s'annonce entre la vice championne de France de cross court en titre Laura MICLO (4'15) opposée aux algériennes SISI Nabila (4'25) et KRIATIF Khadoujj (4'21). Sur le steeple Féminin nous aurons une belle densité avec entre autres ADERGHAL Zakia (10'39) opposée aux soeurs AKROUNE (10'47 et 10'51)
Enfin le 5000m Homme sera de toute beauté, avec plus de 8 coureurs ayant des références sous les 14' dont l'ancien international Burundais Oenesphoe NKUNZIMANA (record à 13'07) et l'algérien BENSSADI Abdelgahni (record à 13'24). Côté français les internationaux Badredine ZIOINI (13'37'') et le jeune Sofiane BOULEKOUANE tenteront de se mêler à la bagarre.

Le 5000 m mixte interrégional aura-t-il lui aussi des femmes « solides » dans la course ?


Nous avons proposé cette course pour le permettre mais pour l'heure nous n'avons pas eu de retour la dessus.
En revanche nous avons aussi rajouté un 3000 féminin qui servira de support à la sélection aux championnats d’Europe junior. Course mise en fin de programme à 21h30 on espère avoir de beaux chronos.

Concernant les animations prévues à 19h30 , pouvez vous nous en dire plus ? Il s’agit d’animations sportives ?


Il y aura en effet 2 animations sportives avec d’une part un relais 500-400-300-200-100 inter associations comptant la participation d'équipes des clubs sportifs de Décines, Meyzieu et Chassieu et des équipes d'élus de nos villes.
La 2ème animation sportive sera un challenge de 200m ou 6 des meilleurs club de la région présenteront un athlète masculin et une athlète féminine sur la distance pour 2 courses qui s'annoncent explosives. Côté spectacle un champion de roller nous fera également une démonstration.
Enfin une plaque commémorative renommant la piste au nom de Monsieur Roland Schroll sera apposée à la fin de ces animations en l'honneur de notre ancien bénévole parti trop tôt et qui aura été un pilier du club pendant prêt de 25 ans.

Pour conclure cette présentation et cette fois-ci en tant que coach quelles sont vos attentes pour ce meeting ? Des athlètes que vous entrainez seront-ils à surveiller particulièrement ?


Je croise les doigts pour que les conditions météo soient bonnes. Nous avons choisi des horaires (les courses sont entre 20h et 21h30) et une date (le 7 juin) qui offrent normalement d'excellentes conditions aux athlètes. D'un point de vu personnel une bonne partie de mes athlètes s'aligneront bien sûr sur les différentes distances en tant que lièvre ou pour réaliser eux aussi une performance (il y aura par exemple Mounir AKBACHE (1'49) sur le 800m, Valentin PEPIOT(3'44) sur le 1500m). Et c’est sur le 5000m que j'aurai le plus de « travail » avec 5 coureurs du groupe qui tenterons de réaliser une bonne performance.

Pour en savoir plus :

le site internet du meeting

Le programme

Les engagés