Écrit par Ivan Moreau   
Catégorie : Championnats du monde
Date de publication
Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 

Programmées l’une et l’autre ce jeudi 15 aout (18h45 et 19h00), les deux finales du 400 mètres haies seront l’occasion de découvrir les femmes et les hommes leaders cette année. Petit panorama de ces deux finales avec l’aide précieuse de Jean-Jacques Behm toujours aussi affuté sur l’actualité du 4H. Merci JJ !

Femmes : Hejnova pour un sacre attendu

La tcheque Zuzana Hejnova (en photo) fait en effet figure de grande favorite. Dominatrice toute la saison avec un record personnel porté à 53’’07 à Londres fin juillet, elle a confirmé en série et demi finale ses excellentes dispositions. Dotée notamment d’une structure de course régulière son passage sans écueil de 15 à 16 foulées est un de ses atouts majeurs et la voir descendre sous les 53’’ lors de cette finale n’est pas à écarter.

Contraste dans cet enchainement des obstacles avec celle qui pourrait être sa dauphine, la britannique Perri Shakes drayton qui a aussi battu son record personnel cette année en 53’’67. Partant devant Hejnova lors de cette finale elle pourra faire valoir sa plus grande vitesse sur 400 plat mais la partie sera serrée car un départ trop rapide pourrait la voir céder face aux deux américaines Dalilah Muhamad et Lashinda Demus.

Les quatre autres finalistes devraient quant à elle évoluer entre 54 et 54’’5 sans pouvoir venir se mêler à la lutte pour une médaille, les séries ayant notamment écartées l’américaine Georgiane Moline (chute) et la jamaïcaine Kalliese Spencer (disqualification).

Les finalistes (couloir, athlete, pays, MP de la saison et Record personnel)

1 Anna Yaroshchuk UKR 54.77 54.35
2 Nickiesha Wilson JAM 54.94 53.97
3 Zuzana Hejnová CZE 53.07 53.07
4 Lashinda Demus USA 54.22 52.47
5 Perri Shakes-Drayton GBR 53.67 53.67
6 Dalilah Muhammad USA 53.83 53.83
7 Anna Titimets UKR 54.63 54.63
8 Eilidh Child GBR 54.22 54.22
 

Hommes : Pas de remake londonien pour Felix Sanchez

Le vétéran Felix Sanchez qui avait surpris tous les observateurs l’an passé à Londres ne devrait pas être à pareille fête cette année. Arrivé d’une part en finale par le biais de séries et demi finales favorables il devra résister à une densité de très bons coureurs autour des 48’’avant cette finale.

Ainsi le cubain Omar Cisneros a réalisé le meilleur temps de la saison dans sa demi-finale : 47’’93 (et nouveau record personnel également).

Il devance désormais au temps tous les autres protagonistes de cette finale parmi lesquels l’américain Michael Tinsley (47’’96) et Jehue Gordon (48’’00) pour Trinidad et Tobago.

Celui-ci déjà remarqué au pied du podium à Berlin en 2009 alors qu’il n’était que junior 1 aura en ligne de mire son record national de 47’’96. Il pourra aussi bénéficier d’une bonne vitesse dans le 1er 200 doublée d’une belle capacité d’accélération entre les haies comme on a pu l’observer lors des demi finales. Il faudra aussi compter sur le Porto-Ricain Javier Culson deuxième des deux dernières éditions,  et encore au rendez-vous cette année. Enfin Kerron Clement pourra une nouvelle fois faire valoir son expérience et son 47’’24, record de tous les participants, en restant en embuscade avec un chrono cette saison de 48’’06.

Signalons également dans les qualifiés pour cette finale le sénégalais de Montpellier Mamadou Kasse Hanne qui confirme par sa présence sa progression cette année.

Cette finale pourrait par ailleurs offrir un podium sous les 48’’, ce qui ne s’est pas vu depuis Edmonton en 2001 et la meilleure moyenne sur les 8 finalistes qui est jusqu’ici de 48’’30 pourrait elle aussi être en danger. 

Les finalistes hommes

1 Kerron Clement USA 48.06 47.24
2 Mamadou Kasse Hanne SEN 48.50 48.50
3 Michael Tinsley USA 47.96 47.91
4 Felix Sánchez DOM 48.10 47.25
5 Omar Cisneros CUB 47.93 47.93
6 Jehue Gordon TRI 48.00 47.96
7 Javier Culson PUR 48.14 47.72
8 Emir Bekric SRB 48.36 48.36