Écrit par Ivan Moreau   
Catégorie : Interviews
Date de publication
Note utilisateur:  / 5
MauvaisTrès bien 

Hamza Habjaoui, peu connu encore des spécialistes du ½ fond français,  a été sélectionné en équipe de France de cross junior aux championats d'Europe à Budapest. Rencontre et découverte de ce jeune athlète pour culture-athle.com

hamza habjaoui peloton

 

Une pratique progressive dans l’athlétisme

Hamza est donc jusqu’ici un très bon élément de son club d’athlétisme qu’il fréquente depuis l’âge de benjamin en pratiquant toutes les disciplines de l’athlétisme. Un gout prononcé pour le demi-fond, un papa admirateur de Saïd Aouita, il n’en fallait pas plus pour le voir déjà bien placé (6e) aux championnats minime LIFA de cross en 2009 : « c’était a Cergy-Pontoise mais je n’en suis plus trop sûr, le parcours était difficile » Une évolution logique pour ce jeune athlète ayant d’abord pratiqué le football dans ses plus jeunes années avant de s’orienter vers l’athlétisme au club du Cesame Val d'Oise bientôt fusionné avec Franconville sous le nouveau club de l’EFCVO bien connu des matchs élite interclubs . 

Les premières performances

Hamza poursuit son petit bonhomme de chemin, avec une progression régulière en cadet pour décrocher en 2012 un très bon chrono sur 5000m (14’46’’50) pour sa première année junior doublé d'une 4e place aux championnats jeunes à Lens l’été dernier. Pensionnaire au Pole espoir de Fontainebleau depuis septembre 2011, de l’autre côté de l’Ile de France , il assimile bien son nouveau mode de fonctionnement : « je suis entrainé en pole par Thierry Choffin tout en restant suivi par mon entraineur de club Abdellatif Aichi ; ca se passe bien » 

Equipe de France

Grace a ces performances il participe en stage national demi-fond à Capbreton avec le gratin du demi-fond jeune français. Objectif : préparer les Europe de cross. Y a-t-il découvert de nouvelles méthodes d’entrainement ? « J’ai surtout pu faire connaissance avec les autres juniors, le but en stage n’étant pas de forcer et le cross de sélection n’était pas bien loin dans le temps non plus. » Et en effet dimanche 19 novembre à Pace, en Ile et Vilaine, Hamza prenait une excellente deuxième place derrière l’intouchable recordman de France junior du 3000m Steeple Djilali Bedrani. Sélection acquise haut la main et une équipe de France junior a priori très homogène. 

Budapest c’est par où ?

Partant pour la terre Magyare le vendredi 7 décembre, la belle histoire faillit s’arrêter là pour des raisons météorologiques : pas d’avion pour Budapest, enneigée, et un championnat à un moment incertain, Hamza par le jeu de listes d’embarquement et de solutions de secours trouvées par l’encadrement de l’équipe de France, se retrouve bloqué à Paris avec deux autres juniors. Ils n’arriveront que le samedi après midi dans la capitale Hongroise. « ca a été un peu pénible, toute cette attente… sur la durée, et j’étais bien content d’arriver à Budapest au final. » 

La première sélection

Dimanche 9 décembre, la course : pas de reconnaissance la veille, un parcours totalement enneigé, Hamza prenait le départ de la course junior avec entrain. Trop peut être... car très bien placé dans la première partie (entre 5 et 10) il dut rétrograder progressivement pour finir néanmoins a une méritoire 20e place, 4e coureur de l’équipe et contribuant ainsi à la deuxième place de la France au classement collectif. Pas de marseillaise mais beaucoup d’émotion à l’issue de ce week-end rocambolesque. Retour ensuite en France : la famille, fière et heureuse, le retour au pole espoir, le conseil de classe du premier trimestre et Hamza repartait dans son quotidien d’élève de 1ere S. 

Ses objectifs désormais : « continuer à progresser,  sur 5000 où même si mon record de l’an passé en est assez loin, je serai encore junior au 1er janvier et j’aimerai bien tenter une qualification aux Europe sur piste cet été au vu de mes progrès actuellement. »

Un premier stage au Portugal avec l’Equipe de France en janvier devrait lui permettre de mieux se situer encore dans la hiérarchie d’une catégorie junior qui comptera encore en 2013 certains de ses partenaires à Budapest. Une belle génération en devenir.

Sa fiche athlete FFA